Les nouveaux médias au coeur de la journée mondiale de la liberté de la presse

02/05/11 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Le Vif

La journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai et mise sur pied par l'ONU en 1993, sera consacrée cette année aux médias du 21e siècle et à leurs nouveaux obstacles et frontières.

Les nouveaux médias au coeur de la journée mondiale de la liberté de la presse

© EPA

La journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai et mise sur pied par l'ONU en 1993, sera consacrée cette année aux médias du 21e siècle et à leurs nouveaux obstacles et frontières. Cette journée mondiale a pour objectif d'informer le public sur les violations du droit à la liberté d'expression et de rappeler que de nombreux journalistes risquent leur vie ou l'emprisonnement en exerçant leur métier.

Alors même que l'utilisation d'internet et des médias sociaux explose, "on voit apparaître de nouveaux obstacles et de nouvelles tentatives pour bloquer, filtrer et censurer l'information", note l'ONU. Une étude du Comité pour la protection des journalistes (CPJ), publiée à l'occasion de la journée mondiale, montre que les mécanismes traditionnels de répression ont évolué vers une censure numérique omniprésente. "L'Internet est utilisé pour espionner les rédacteurs et saboter les sites d'information indépendants où la liberté de la presse est la plus menacée", observe Danny O'Brien, l'auteur du rapport. Selon le CPJ, 69 journalistes dont le travail apparaissait principalement en ligne étaient emprisonnés au 1er décembre 2010, ce qui constitue près de la moitié du nombre de journalistes qui étaient en prison à la même date.

A l'occasion de la journée, des célébrations se dérouleront un peu partout dans le monde, notamment en Egypte et en Tunisie. Enfin, Reporters sans frontières (RSF) sort un nouveau livre avec des réalisations du photographe suisse René Burri qui a couvert de nombreux conflits dans le monde.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires