Les excuses du parti démocrate, le soutien de Bernie Sanders

26/07/16 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Afp

Le parti démocrate a présenté ses excuses lundi soir à Bernie Sanders après la fuite d'emails internes du parti critiques envers le sénateur. Celui-ci décriait depuis le début du processus des primaires la partialité de la formation, estimant qu'elle favorisait la candidate Hillary Clinton.

Les excuses du parti démocrate, le soutien de Bernie Sanders

Bernie Sanders © Reuters

Peu après l'ouverture de la convention du parti à Philadelphie lundi soir, les responsables du parti démocrate ont présenté leurs "excuses sincères" à Bernie Sanders et à ses supporters pour "des remarques inexcusables" dans des échanges internes de courriels révélés par Wikileaks durant le week-end.

Mise à mal par cette fuite d'emails, la présidente du parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz, a dû céder la place à la maire de Baltimore, Stephanie Rawlings-Blake qui entrera en fonction à la fin de la convention.

L'ex-présidente ne fait pas partie des signataires de la déclaration d'excuses qui a été lue par Donna Brazile, chef de parti intérimaire. Le communiqué du comité démocrate national (DNC) estime encore que les commentaires dans les emails en question ne respectent pas les valeurs du parti et que la formation ne tolère pas de langage irrespectueux. Le DNC annonce entreprendre des "actions appropriées pour s'assurer que cela ne se reproduise jamais".

La fuite d'emails a mis au grand jour une possible tentative de déstabilisation du candidat Sanders lors des primaires pour la Maison Blanche.

Bernie Sanders affirme qu'Hillary Clinton "doit devenir" la prochaine présidente

Le candidat malheureux aux primaires démocrates a par ailleurs estimé que son ancienne rivale Hillary Clinton devait devenir la prochaine présidente des Etats-Unis. "Si l'on se réfère à ses idées et à son leadership, Hillary Clinton doit devenir la prochaine présidente des Etats-Unis. Il n'y a pas débat", a lancé le sénateur du Vermont devant quelque 5.000 délégués démocrates réunis à Philadelphie pour la convention de leur parti.

Il a affirmé être "fier" d'être aux côtés de l'ancienne secrétaire d'Etat, et a plusieurs fois martelé que seule Hillary Clinton "comprend que notre diversité est notre plus grande force."

Il a encore admis que ce n'est un "secret" pour personne qu'elle et lui ne sont pas toujours d'accord, mais que ce constat est le propre de la campagne et de la démocratie.

Dans un discours très applaudi, le sénateur de 74 ans a toutefois souligné les prises de position de la candidate avec lesquelles il était d'accord, évoquant en contraste celles du milliardaire Donald Trump qui portera cette année les couleurs républicaines. "Hillary Clinton comprend que si quelqu'un en Amérique travaille 40 heures par semaine, il ne devrait pas vivre dans la pauvreté", a-t-il poursuivi. "Hillary Clinton écoute les scientifiques", a-t-il encore dit, évoquant la lutte contre le changement climatique.

Tout au long du meeting électoral le nom d'Hillary Clinton a été hué par les supporters déçus de Bernie Sanders, dont la popularité de la campagne a été surprenante.

Durant les quatre jours de la convention, le parti démocrate doit relever le défi de présenter un visage unifié aux électeurs américains en vue du scrutin présidentiel du 8 novembre.

Nos partenaires