Leonarda, icône d'une polémique qui n'est pas neuve

18/10/13 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

Qui est Leonarda ? Et pourquoi son cas secoue la France depuis une semaine ? Réponse et résumé de l'affaire en 5 questions.

Leonarda, icône d'une polémique qui n'est pas neuve

© AFP

Qui est Leonarda ? Leonarda est une Rom kosovare de 15 ans vivant depuis 4 ans en France. Elle a été expulsée avec sa famille le 9 octobre en direction du Kosovo. Elle est désormais installée par les autorités kosovares à la périphérie de Mitrovica, ville du nord du Kosovo.

Pourquoi cette polémique ?

Ce qui a surtout levé l'indignation, c'est la manière dont a été interpellée la jeune fille. Elle a été arrêtée à bord d'un bus alors qu'elle était en sortie scolaire. Un souvenir traumatisant pour l'adolescente comme elle le confie dans un témoignage (vidéo).

Ce que cette interpellation a révélé, c'est l'application brutale, et pour certaine inhumaine, de la loi. Une sévérité d'autant plus surprenante qu'Emanuel Valls, le ministre français de l'Intérieur est de gauche. Une attitude qui a choqué jusque dans ses propres rangs. Au point qu'ils furent nombreux à exprimer bruyamment leur mécontentement. Devant le tollé, le ministre n'a pourtant pas cédé d'un iota et en a fait appel au simple respect du droit. Devant le feu des critiques, une enquête administrative sera néanmoins lancée. En attendant, la loi est appliquée puisqu'après avoir épuisé tous les recours, et donc débouté du droit d'asile, la famille a été expulsée et se trouve désormais au Kosovo.

Une telle expulsion est-elle légale ? Le fait d'avoir arrêté une adolescente en pleine excursion scolaire en vue de l'expulser a de quoi surprendre. Surtout qu'en théorie, une expulsion d'un mineur est illégale dans le droit français puisque les mineurs sont dispensés de titre de séjour et ne peuvent donc pas être situation irrégulière. Dans le cas de la famille de Leonarda, la décision de reconduite à la frontière concernait seulement le père, interpellé lors d'un contrôle d'identité à Colmar et expulsé vers le Kosovo le 8 octobre. La mère et ses six enfants étaient assignés à résidence après l'interpellation du mari, la famille était dans l'attente d'un vol vers le Kosovo. Si Leonarda a été remise à la police, c'est donc pour "réunir" la famille, divisée après l'éloignement du père. "C'est une pratique de l'administration, qui ne repose sur aucun texte de loi, mais qui est validée par les juges, qui veulent que le sort des enfants suive le sort des adultes", ajoute Me Eolas, interrogé par Europe 1.

Quels sont les mensonges du père ? Le père aurait menti aux autorités françaises sur l'origine kosovare de sa famille dans le but d'obtenir l'asile en France. Son certificat de mariage serait également un faux. "Toute la famille, ma femme et mes enfants, sont nés en Italie. Ils n'ont rien à voir avec le Kosovo", a déclaré le père de famille qui explique avoir été motivé par l'absence de papiers italiens pour inventer une fuite du Kosovo. Par ailleurs, Leonarda ne parle pas l'albanais, tout comme ses frères et soeurs, Les parents de l'adolescente étaient déjà connus de la justice française. Son père, 47 ans, a été visé par une plainte déposée par sa femme pour violences sur ses enfants, alors que le couple a subi un rappel à la loi pour fait de vols.

Et le président Hollande dans tout ça ?

L'affaire suscite d'autant plus de remous que le président de la République s'est contenté d'annoncer qu'il suivrait les recommandations de la commission d'enquête plutôt que de recadrer ouvertement Manuel Valls le ministre de l'Intérieur, voire à l'exclure du gouvernement. On lui reproche de ne pas trancher alors que la cacophonie règne au sein de ses propres rangs. Cette affaire illustre de manière bruyante les nombreuses divergences qui existent au sein de la gauche française en ce qui concerne l'immigration. Pour beaucoup d'éditorialistes français, c'est aussi une preuve supplémentaire du manque de tranchant de François Hollande. Un couac de plus qui vient encore ternir son image de leader, et ce, alors que sa côte de popularité est au plus bas.

Nos partenaires