Le ramadan en quelques chiffres

11/07/13 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

Pendant le ramadan, des musulmans dans le monde entier s'abstiennent de s'alimenter, de fumer et d'avoir des contacts sexuels entre le lever et le coucher du soleil. Voici quelques chiffres liés au ramadan.

Le ramadan en quelques chiffres

© Reuters

7.504.984 de tonnes de dattes

Traditionnellement, les musulmans savourent des dattes sucrées après le jeûne observé la journée. Les vendeurs de dattes font des affaires en or.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) calcule que 7,5 millions de tonnes de dattes sont consommées chaque année, dont une grande partie pendant le ramadan.

1,6 milliard de musulmans

La religion islamique est la seconde religion du monde après le christianisme. Bien que les musulmans soient souvent associés au Moyen-Orient, 2 musulmans sur 3 habitent en région asiatico-pacifique. À elle seule, l'Indonésie compte plus de 209 millions de musulmans.

15 heures

Pendant le ramadan, les musulmans des Émirats arabes unis ne peuvent ni boire ni manger pendant quinze heures par jour alors que les températures atteignent facilement 50 degrés.

2,5 pour cent

Le don aux démunis constitue l'un des piliers de l'Islam. Durant le ramadan, ce principe doit être mis en pratique. En moyenne, il faut faire don de 2,5 pour cent de son revenu aux pauvres ou à une bonne oeuvre.

6 heures

En Oman, il est illégal de travailler plus de six heures par jour durant le ramadan. La productivité économique baisse pendant cette période alors que la demande d'activités culturelles et religieuses augmente.

29 jours (ou 30)

La date de commencement du ramadan varie d'année en année puisque le calendrier islamique est un calendrier lunaire, réglé sur les phases de la lune. Traditionnellement, le mois commence lorsque le premier croissant de lune est visible, juste après le coucher du soleil.

Cet aspect suscite les discussions, car il faut que la lune soit visible à l'oeil nu. Ainsi, les musulmans marocains ont commencé à jeûner un jour plus tôt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires