Le prix Nobel Orhan Pamuk dénonce l'ambiance de "peur" en Turquie

07/12/14 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Belga

L'écrivain turc Orhan Pamuk, prix Nobel de littérature en 2006, a dénoncé l'ambiance de "peur" en Turquie et les pressions exercées par le régime islamo-conservateur sur la liberté de la presse, dans un rare entretien dimanche à un journal turc.

Le prix Nobel Orhan Pamuk dénonce l'ambiance de "peur" en Turquie

© REUTERS

"Le pire c'est qu'il y a une peur. Je constate que tout le monde a peur, ce n'est pas normal (...) La liberté d'expression est tombée à un niveau très bas", a dit M. Pamuk au journal Hürriyet à l'occasion de la sortie de son nouveau roman, non-encore traduit, six ans après le dernier, "Le musée de l'innocence".

L'écrivain a succès a déploré les pressions sur les médias en général en Turquie par le pouvoir et notamment les actions en justice et les licenciements visant les journalistes d'opposition. "Beaucoup d'amis viennent me dire que tel ou tel journaliste a perdu son travail. Désormais même les journalistes les plus proches du pouvoir sont chassés. Je n'ai jamais rien vu de pareil nulle part", a indiqué le romancier âgé de 62 ans.

Auteur de nombreux ouvrages sur Istanbul, sa ville natale, il a aussi déploré les récentes déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan qui a affirmé qu'hommes et femmes n'étaient pas égaux "parce que c'est contre la nature humaine", provoquant une controverse d'ampleur internationale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires