Le journal intime d'Himmler refait surface

03/08/16 à 09:38 - Mise à jour à 11:07

Le journal du chef des SS, de la Gestapo et l'architecte de la Shoah, Heinrich Himmler, a été retrouvé dans les archives militaires russes à Podolsk non loin de Moscou dit le Bild. Une incursion glaçante dans l'esprit de celui qu'on a aussi surnommé la machine à extermination du Troisième Reich.

Le journal intime d'Himmler refait surface

© Reuters

Le document de plus de 1000 pages qui couvre les années 1938, 1943 et 1944 a été découvert au début de l'année 2016 et a été mis à la disposition des chercheurs de l'Institut historique allemand à Moscou. Un tel document est primordial pour mieux comprendre celui que le Bild décrit comme un monstre froid et plein de contradiction, l'une des personnes clés de troisième Reich. Le document n'aurait, à priori, rien non plus d'un faux.

Le magazine allemand en publie des extraits depuis ce mardi 2 août sous forme de feuilleton. "Cet organisateur sans pitié de l'assassinat de 6 millions de personnes dans des camps de concentration a décrit son quotidien avec une précision minutieuse", dit encore le magazine. On apprend par exemple qu'il va participer à pas moins de 1600 réunions en moins de deux ans et demi, ce qui en fit l'une des figures les plus importantes du régime nazi, avec un réseau qui n'aura d'égal que sa cruauté. Il est à noter que ces documents n'auraient pas été écrit par Himmler lui même, mais par ses collaborateurs. On y découvre un personnage plein de contradiction et une certaine banalité du mal. Capable dans une même journée de participer à un banquet et d'assister en personne l'efficacité du gazage de 400 jeunes femmes. Un homme qui cherche à se construire une sphère privée harmonieuse tout en organisant quotidiennement la persécution et l'extermination de masse des populations considérées comme non-aryennes et des opposants au régime. Car celui qui a envoyé des millions de personnes à la mort était aussi un père de famille exemplaire et un chef attentionné. Il aimait aussi le curling et observer les étoiles. Mais aussi sa secrétaire et maîtresse à qui il fit deux enfants.

Une médiocre part d'humanité chez un homme qui se fait masser juste avant l'exécution de dix Polonais, ou qui recommande de nouveaux chiens de garde "capables de mettre en pièces n'importe qui sauf leurs maîtres" pour le camp d'Auschwitz, comme le révèle le Daily mail. Ce dernier publie lui aussi quelques longs extraits.

Himmler sera capturé par des soldats britanniques dans le nord de l'Allemagne, avec de faux papiers, en 1945. Reconnu lors de son interrogatoire, il croquera une capsule de cyanure qu'il avait cachée dans une fausse dent.

Nos partenaires