Philippe Maystadt
Philippe Maystadt
Ex-président de la BEI
Opinion

26/11/17 à 09:51 - Mise à jour à 09:52

"Le cercle vicieux des inégalités économiques"

La croissance des inégalités économiques est un trait marquant du capitalisme mondialisé. Pour l'illustrer par des chiffres relatifs à la Belgique - qui figure pourtant parmi les pays les moins inégalitaires - les 10 % des Belges les plus riches détiennent entre 43 % (selon la BNB) et 48 % (selon le Crédit suisse) de la richesse.

C'est évidemment un problème social qui touche à " l'essence même de la légitimité de la société à laquelle nous appartenons " (Jules Ferry). Mais c'est aussi un problème économique. Les analyses de l'OCDE montrent que les inégalités ont non seulement des conséquences sociales, plus ou moins acceptables selon les appartenances politiques (mieux tolérées à droite, davantage rejetées à gauche), mais elles ont aussi un impact négatif sur la croissance économique. Ainsi, une augmentation des inégalités de 0,3 du coefficient Gini (1) - ce qui a été observé en moyenne ces vingt-cinq dernières années dans les pays de ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires