La Tunisie va construire un mur contre le terrorisme

09/07/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: Le Vif

Après deux attentats meurtriers en quelques mois, Habib Essid, le Premier ministre tunisien, a décidé de construire un mur de 168 km à la frontière entre la Tunisie et la Libye pour lutter contre le terrorisme. Il s'agit d'une mesure destinée "à endiguer la menace terroriste", a déclaré Habib Essid. Le projet devrait être prêt pour la fin de l'année.

La Tunisie va construire un mur contre le terrorisme

© Google Maps

La Tunisie va construire un mur de sable de plus de deux mètres de haut et de 168 km de long entre les villes de Ras Jedir, au bord de la mer, et de Dehiba, dans le sud du pays, a annoncé le Premier ministre sur la radio généraliste privée ShemsFM. Il sera également entouré de tranchées pour constituer un obstacle aux véhicules.

Le but de ce barrage est d'empêcher les terroristes libyens d'entrer en Tunisie. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, le pays est en proie à une véritable guerre civile et les frontières sont régulièrement traversées par des terroristes libyens. Les djihadistes tunisiens profitent également du chaos ambiant pour aller s'entraîner en Libye, avant de repasser la frontière, affirme L'Express.

Or, 280 kilomètres de frontière ne seront pas couverts par cette protection. Il sera donc facile de contourner le mur. Interrogé à ce propos, l'entourage du Premier ministre a répondu : "le risque zéro n'existe pas", rapporte le journaliste envoyé spécial de RFI.

Parmi les mesures prises par le gouvernement, un état d'urgence a été décrété le 4 juillet dernier pour une durée d'un mois. Quatre-vingts mosquées ont également été fermées par le gouvernement pour incitation à la violence, selon la BBC. Des projets de loi controversés vont également être examinés par l'Assemblée tunisienne, selon Le Monde. Certains observateurs parlent d'une "dérive sécuritaire potentiellement liberticide".


Infographie animée : un monde de murs par courrierinternational

Nos partenaires