La Russie critique le déploiement de troupes américaines en Norvège

26/10/16 à 09:10 - Mise à jour à 09:08

Source: Afp

La Russie a critiqué le projet de déploiement de troupes américaines en Norvège, estimant que cela "n'améliorera assurément pas la situation sécuritaire en Europe du Nord".

La Russie critique le déploiement de troupes américaines en Norvège

L'aéroport de Vaernes, près de Trondheim. © googlemap

Membre de l'Otan, le pays scandinave a annoncé lundi que quelque 330 Marines américains seraient déployés par rotations à compter de janvier 2017 à l'aéroport de Vaernes, près de Trondheim, officiellement pour s'entraîner et manoeuvrer davantage avec l'armée norvégienne.

Sur fond de tensions avec l'Occident autour de la crise en Ukraine et du conflit en Syrie, la Russie a critiqué ce déploiement à un millier de kilomètres à vol d'oiseau de son territoire. La Norvège et la Russie partagent une frontière dans le Grand Nord.

"Stationner par rotations à Vaernes une unité de la force des Marines forte d'environ 330 soldats n'améliorera assurément pas la situation sécuritaire en Europe du Nord", a réagi un porte-parole de l'ambassade de Russie à Oslo, Maxime Gourov, dans un courriel laconique envoyé mardi soir à l'AFP.

La Norvège, qui reconnaît être largement dépendante de l'Alliance atlantique pour la défense de son territoire, a présenté ce déploiement comme un test qui ferait l'objet d'une évaluation l'an prochain.

Le projet a toutefois été accueilli par des critiques dans le pays, de la part d'experts craignant qu'il contribue à accroître les tensions régionales et estiment qu'il infléchit sensiblement la politique sécuritaire nationale.

Pour calmer les craintes de son voisin soviétique, la Norvège s'était engagée avant de devenir membre fondateur de l'Otan en 1949 à ne pas ouvrir son territoire à des forces de combat étrangères "aussi longtemps qu'(elle) n'est pas attaquée ou menacée d'être attaquée".

Le gouvernement norvégien fait valoir que des troupes de l'Otan s'entraînent déjà régulièrement dans le pays et que le déploiement de troupes par rotations n'équivaut pas à l'ouverture d'une base américaine permanente.

Jusqu'à présent, l'armée américaine disposait en Norvège d'immenses quantités de matériel militaire prépositionné dans des tunnels creusés dans les montagnes, mais pas de troupes.

Nos partenaires