La Russie a vendu 15 milliards de dollars d'armes en 2017

07/02/18 à 17:40 - Mise à jour à 17:40

Source: Afp

La Russie a vendu en 2017 pour "environ 15 milliards de dollars d'armes", un niveau stable par rapport à l'année précédente, a annoncé mercredi l'agence chargée des exportations d'équipements militaires, Rosoboronexport.

La Russie a vendu 15 milliards de dollars d'armes en 2017

L'ex président russe Medvedev testeur d'arme, en 2011 © Belga Image

"En 2017, Rosoboronexport a signé des contrats d'une valeur d'environ 15 milliards de dollars avec des clients de 53 pays", a déclaré dans un communiqué le directeur général de Rosoboronexport, Alexandre Mikheïev, affirmant que ces résultats "permettent à la Russie de maintenir sa position dominante sur le marché mondial de l'armement".

En 2016, la Russie avait dépassé les 15 milliards de dollars de livraisons d'armes, exportant vers 52 pays. En 2015, les livraisons d'équipements militaires à l'étranger s'étaient élevées à 14,5 milliards de dollars.

Selon l'institut indépendant Sipri, les États-Unis sont en tête du classement des exportateurs d'armes pour la période 2012-2016 (33% du marché total), devant la Russie (23%), la Chine (6,2%) et la France (6%).

La Russie met des moyens considérables depuis 15 ans pour moderniser ses forces armées. Fournisseur de longue date de l'Inde et de la Chine, elle a également livré des équipements ces dernières années au régime syrien, qu'elle soutient indéfectiblement. "Malgré la pression sans précédent d'un certain nombre de pays occidentaux et les méthodes de concurrence déloyales qu'ils utilisent, nous avons réussi à pénétrer sur de nouveaux marchés extérieurs", a ajouté M. Mikheïev dans ce communiqué qui évoque "un certain nombre de nouveaux clients dans la région Asie-Pacifique et au Moyen-Orient", sans donner de détails.

La semaine dernière, le département d'Etat américain avait annoncé que les gouvernements étrangers commençaient à renoncer à des contrats d'armement avec la Russie sous l'effet dissuasif d'une loi adoptée l'été dernier par le Congrès qui interdit tout commerce avec 39 sociétés d'armement russe.

Nos partenaires