La police allemande enquête sur des liens d'un demandeur d'asile et de l'EI

20/09/15 à 13:47 - Mise à jour à 13:46

Source: Belga

La police allemande enquête sur les liens entre un demandeur d'asile syrien avec le groupe djihadiste Etat islamique (EI), selon l'hebdomadaire dominical Welt am Sonntag, une affaire que les forces de l'ordre n'ont pas souhaité commenter.

La police allemande enquête sur des liens d'un demandeur d'asile et de l'EI

© AFP

Le suspect serait un ressortissant syrien vivant dans un foyer de réfugiés dans le Brandebourg, selon le journal qui cite des sources sécuritaires non-identifiées. Selon l'article, l'homme aurait dit à d'autres demandeurs d'asile qu'il avait combattu avec EI et tué des gens. Les résidents auraient filmé ces affirmations avec un téléphone portable.

Contacté par l'AFP, la police a refusé de s'exprimer sur le contenu de l'article, ne souhaitant ni confirmer ni démentir son contenu.

Plus de 400.000 migrants sont entrés en Allemagne depuis le début de l'année, et entre 800.000 et un million sont attendus cette année. Aucun cas de militant jihadiste infiltré dans le pays par le biais de la crise migratoire n'a cependant été confirmé.

Les autorités ont aussi dit à plusieurs reprises qu'elles jugeaient peu probable que des combattants radicaux entrent en Allemagne par cette voie.

Début août, elles ont aussi indiqué avoir enregistré plusieurs cas de dénonciations, certains demandeurs d'asile en désignant d'autres comme membres de l'EI, mais ces supposées appartenances à l'organisation djihadiste n'avaient pas pu être confirmées.

Cependant, le 5 août, un djihadiste présumé membre de l'organisation Etat islamique a été arrêté en Allemagne dans un foyer de réfugiés, après avoir échappé à un coup de filet en Espagne en juillet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires