La Grèce, une "agence de voyages pour migrants"

28/02/16 à 17:06 - Mise à jour à 17:05

Source: Afp

Le chancelier autrichien Werner Faymann a accusé dimanche la Grèce de se comporter "comme une agence de voyages" en laissant passer librement les migrants vers l'ouest de l'Europe, dans un interview à la presse autrichienne.

"Je ne comprends plus la politique des Grecs. Il est inacceptable que la Grèce agisse comme une agence de voyages et laisse passer tous les migrants. La Grèce a accueilli l'an passé 11.000 demandeurs d'asile, nous 90.000. Cela ne doit pas se reproduire", a estimé le dirigeant social-démocrate dans le quotidien Österreich.

Le torchon brûle entre Vienne et Athènes depuis que l'Autriche a introduit le 19 février des quotas pour les migrants désirant pénétrer sur son territoire, imitée par ses voisins balkaniques, ce qui a créé un engorgement en Grèce.

L'Autriche, qui compte 8,5 millions d'habitants quand la Grèce en recense environ 11 millions, fait valoir qu'elle est le pays de l'UE qui a accueilli le plus de migrants par habitant l'an passé, après la Suède.

Vienne a accepté d'accueillir jusqu'à 37.500 réfugiés supplémentaires cette année, un ratio qui, s'il était appliqué à l'échelle de l'UE, permettrait l'accueil de 2 millions de migrants en Europe cette année, selon M. Faymann.

Nos partenaires