La France échappe à un nouvel attentat

22/04/15 à 13:56 - Mise à jour à 16:51

Source: Belga

Un homme accusé de projeter un attentat "imminent" contre "une ou deux églises" a été arrêté dimanche à Paris, a annoncé mercredi le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, plus de trois mois après les attentats meurtriers de Paris.

La France échappe à un nouvel attentat

© Belga

Cet homme, un étudiant en informatique de 24 ans, était connu des services français de renseignement pour ses "velléités de départ en Syrie" pour y rejoindre les rangs jihadistes, a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse. Dans son véhicule et à son domicile, la police a découvert dans le sud de Paris un "arsenal composé notamment de plusieurs armes de guerre, d'armes de poing, de munitions, de gilets pare-balle et de matériel informatique et de téléphonie", a ajouté Bernard Cazeneuve. "Une documentation fournie a également été découverte établissant sans ambiguïté que l'individu projetait la commission imminente d'un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises. Dimanche matin, cet attentat a été évité", a-t-il ajouté. Cet homme est par ailleurs soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'une jeune femme de 32 ans retrouvée morte dans une voiture dimanche à Villejuif, près de la capitale, a ajouté M. Cazeneuve. Les circonstances de ce meurtre restent à élucider.

Des documents liés à Al-Qaïda et l'EI trouvés chez le suspect

Des documents liés à Al-Qaïda et à l'organisation Etat islamique ont été retrouvés au domicile de l'Algérien de 24 ans, soupçonné d'avoir voulu organiser un attentat contre une église en France, a déclaré mercredi le procureur en charge de l'enquête.

Dans son ordinateur, les enquêteurs ont également trouvé la preuve qu'il était "en contact" avec une personne pouvant se trouver en Syrie "qui lui demandait explicitement de cibler particulièrement une église", a ajouté François Molins, sans identifier cet individu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires