La commissaire européenne Marianne Thyssen veut tirer les politiques sociales vers le haut

04/06/15 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Belga

La commissaire européenne en charge de l'Emploi et des Affaires sociales, Marianne Thyssen, a affiché jeudi son ambition de tirer vers le haut et de faire converger davantage les politiques d'emploi et sociales en Europe.

La commissaire européenne Marianne Thyssen veut tirer les politiques sociales vers le haut

© Belga Image

Lors d'un discours prononcé jeudi dans le cadre d'une conférence organisée par l'European Political Strategy Centre (EPSC), la commissaire belge a notamment affiché son ambition de renforcer, dans le cadre de la procédure du semestre européen, la coordination entre Etats membres sur le plan social.

Elle s'est ainsi prononcée pour l'établissement de standards minimums, voire des "corridors" faits de limites supérieures et inférieures dans lesquels chaque pays devrait évoluer. Elle a cité à titre d'exemple le niveau d'emploi, mais aussi la durée ou la hauteur des indemnités de chômage.

Outre cet effort de coordination, Mme Thyssen a aussi affiché sa volonté de "renforcer l'acquis légal" européen afin d'adapter le cadre régulatoire actuel aux "plus grands risques d'aujourd'hui".

A cet égard, la commissaire belge entend adapter la législation actuelle sur le temps de travail qui, selon elle, n'est plus adaptée aux récentes évolutions du monde du travail, comme les contrats "zéro heure" notamment.

En matière de santé et de sécurité au travail, elle souhaite simplifier la législation en place, mais aussi appréhender les risques nouveaux, notamment l'exposition aux substances cancérigènes.

Enfin, Mme Thyssen va également plancher sur une adaptation de la législation pour encourager la mobilité des travailleurs en Europe. La commissaire belge espère mener ce travail en concertation avec les partenaires sociaux européens, a-t-elle précisé.

Nos partenaires