"La Chine est une bombe à retardement"

19/09/15 à 14:54 - Mise à jour à 15:28

Source: Le Vif

"Je veux être utile à mon pays." Subtil, Chen Guangcheng est digne d'un héros de roman. Dans sa Chine natale, un petit villageois aveugle ne pouvait qu'avoir un avenir limité. C'était sans compter sa volonté permanente de se surpasser. Le soutien inconditionnel de sa famille lui permet d'accéder à l'école puis à l'université de médecine.

Cet homme, droit comme un i, ne peut cependant pas s'accommoder d'une société brimant les démunis et les femmes désireuses d'avoir plusieurs enfants. Son combat en faveur de la justice, des handicapés ou des droits de l'homme le conduit à devenir L'avocat aux pieds nus. Mais la Chine du Parti communiste ne transige pas avec les révoltés. Emprisonné et torturé, il parvient à s'évader de sa résidence surveillée. Portant lunettes noires, costard et fine moustache, le dissident chinois exilé aux Etats-Unis veut éclairer l'Occident sur les mensonges de Pékin. L'extension continue ces dernières années des mouvements sociaux l'incline à penser que le régime chinois ne sera pas éternel. Une leçon de vie qui nous invite à l'action.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires