"L'UE orchestre une crise humanitaire", selon MSF

23/06/15 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Belga

Médecins sans frontières (MSF) appelle les dirigeants européens à déployer immédiatement des ressources pour assurer une protection adéquate et des conditions d'accueil dignes aux réfugiés, en Grèce et en Italie notamment.

"L'UE orchestre une crise humanitaire", selon MSF

© Belga

"Il s'agit d'une crise humanitaire orchestrée, résultant de l'échec de l'Union européenne à mettre en place des politiques adéquates et humaines pour gérer cette question", indique Aurélie Ponthieu, conseillère sur les questions migratoires pour MSF, dans un communiqué diffusé mardi en vue du conseil européen des 25 et 26 juin.

La Grèce a accueilli 55.000 migrants en 2015, pour 34.000 en 2014, selon l'UNHCR, l'agence pour les réfugiés des Nations unies. La Grèce arrive ainsi au niveau de l'Italie, le plus grand pays d'accueil.

Cette augmentation est principalement liée au conflit syrien, 60% des réfugiés en Grèce provenant de Syrie. Neuf migrants sur dix sont originaires des zones de conflits que sont la Syrie, l'Irak, l'Afghanistan et la Somalie.

"C'est une crise humanitaire qui se tient aujourd'hui aux frontières de l'Europe, où des milliers de personnes qui ont risqué leur vie pour obtenir la sécurité en Europe, sont laissées quasiment sans assistance", souligne MSF.

Pour l'organisation humanitaire, cette situation résulte des lacunes chroniques de l'UE dans la gestion des nouvelles arrivées. Fermer les frontières et construire des barrières n'empêchera pas les gens d'arriver, selon elle, mais va saper les efforts de collaboration pour assister les réfugiés.

"Après la mort de plus de 1.800 personnes cette année, le financement de l'opération de recherche et sauvetage en mer a finalement triplé ce dernier mois. Cependant, trop peu est fait pour apporter de l'assistance et offrir des conditions d'accueil adéquates", conclut MSF.

En savoir plus sur:

Nos partenaires