"L'islam n'est pas l'origine du problème, mais bien une partie de la solution"

21/03/16 à 11:47 - Mise à jour à 12:33

Source: Knack

Si les politiciens veulent contenir les extrémistes et les terroristes, ils vont devoir entamer le dialogue avec les leaders religieux. Parce que "la religion n'est pas l'origine du problème, mais bien une partie de la solution" selon la professeure de théologie islamique Asma Afsaruddin.

Près de 250 lettrés et académiciens musulmans se sont réunis la semaine dernière à Bruxelles pour débattre de la radicalisation et du terrorisme au nom de la religion.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires