Gert Jan Geling
Gert Jan Geling
Membre du think tank Liberales et publiciste.
Opinion

13/11/15 à 15:53 - Mise à jour à 16:34

"L'islam européen est l'islam de l'avenir. Accueillons le à bras ouverts"

Les adeptes et les détracteurs de l'islam sont contre l'idée d'un islam européen qu'ils estiment impossible et non souhaitable. Du côté de l'islam, on argumente régulièrement qu'il n'y a qu'un seul islam et qu'il n'est pas souhaitable que celui-ci s'adapte à une culture. Les critiques de l'islam prétendent, quant à eux, que l'islam et les valeurs européennes ne peuvent concorder, parce qu'ils sont fondamentalement opposés.

"L'islam européen est l'islam de l'avenir. Accueillons le à bras ouverts"

La mosquée Alfath à Gand © Belga

Les deux camps méconnaissent la réalité qui est en train de se mettre en place. La montée d'un islam européen a commencé depuis longtemps et ne peut être arrêtée. Et ni les adeptes, ni les détracteurs de l'islam ne doivent s'en inquiéter, parce que l'islam européen est une bénédiction, autant pour l'islam que pour l'Europe.

Comme toutes les autres religions, l'islam s'adapte au contexte dans lequel il est pratiqué. En Indonésie, au Maroc, en Somalie, en Belgique, en Inde, en Chine, au Sénégal, etc. on pratique un nombre infini d'islams colorés par la culture locale. Il n'y a pas qu'une sorte d'islam, il y en a plusieurs.

L'islam a toujours été sujet au changement. Et c'est également le cas en Europe. En ce moment, l'islam, amené en Europe occidentale par les migrants, est en train de se mélanger aux cultures et valeurs européennes. On le voit notamment parmi les jeunes musulmans nés ici.

L'islam européen qui est en train de se réaliser pour l'instant, est l'islam dans sa variante libérale et progressive, qui adopte des interprétations libérales des règles de foi, intègre les minorités dans ses rangs et préconise l'égalité homme femme. Dans une moindre mesure, les courants conservateurs et même orthodoxes sont également sujets à une coloration européenne, même si ceux-ci démentent catégoriquement. Ainsi, l'éminente mosquée salafiste As-Soennah à La Haye par exemple affiche un taux élevé de participation féminine dans ses rangs.

Partout en Europe occidentale, y compris en Belgique, on assiste à la montée d'un islam européen (qui existe d'ailleurs depuis longtemps en Bosnie-Herzégovine, en Albanie, au Kosovo, en Macédoine et en Bulgarie). Eh oui, cet islam européen s'accorde bel et bien avec l'Europe et les valeurs européennes. Il est d'ailleurs fort influencé et inspiré par elle, et plus particulièrement sa variante humaniste.

Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y aura pas de heurts à propos de la montée d'un islam européen. L'intégration d'une religion relativement nouvelle dans les différentes cultures européennes ne se fera pas sans heurts. Mais ce n'est pas là le problème.

Ce sont justement ces heurts qui constituent un élément essentiel de l'évolution vers une telle forme de l'islam. Ils sont nécessaires, car cette évolution ne se fera pas toute seule. Nous devrons accepter que ces heurts fassent partie d'un processus qui mènera finalement à un islam fortement inspiré de la pensée européenne.

Du côté de l'islam, il faudra réaliser que l'islam pur n'existe pas. C'est une illusion. Partout dans le monde, l'islam est coloré par la culture dans laquelle il se trouve. C'est également le cas en Europe. C'est pourquoi les adeptes de l'islam ne devraient ni nier, ni contrecarrer cette évolution, mais plutôt l'accueillir et la stimuler, car cela signifiera que l'islam s'intégrera enfin vraiment dans les sociétés d'Europe occidentale.

Quant aux détracteurs de l'islam, ils doivent réaliser que c'est justement la montée d'un islam européen qui sera une bénédiction pour l'Europe. L'Europe aspire à un islam inspiré des valeurs et de la pensée européennes. Ce serait une bénédiction, non seulement pour l'Europe, mais aussi pour l'islam.

Partager

L'islam européen est l'islam de l'avenir. Accueillons le à bras ouverts

L'islam européen est l'islam de l'avenir. Un islam qui s'est adapté à la modernité, viable dans une société du 21e siècle, et qui peut se propager dans d'autres parties du monde, qui connaissent une crise de l'islam. L'islam européen possède un avenir, accueillons-le à bras ouverts.

En savoir plus sur:

Nos partenaires