L'homme qui a menti sur son serment de fidélité: qui était le leader de l'État islamique Amr Al Absi ?

07/03/16 à 16:32 - Mise à jour à 16:31

Source: Knack

Qui était Amr Al Absi, le "gouverneur EI" d'Alep tué dans des bombardements ? Pieter van Ostaeyen, spécialisé en jihad, dresse le portrait d'un homme qui louvoyait entre Al-Qaïda et l'EI, dirigeait un groupe de Belges et de Néerlandais, et qui a menti sur son serment de fidélité.

Le 3 mars 2016, on a appris qu'un des leaders de l'État islamique en Syrie avait été tué lors d'un bombardement de la coalition internationale. En soi, c'est le genre de nouvelles qu'on entend tous les jours, si ce n'est que cette fois il s'agit d'Amr Al Absi, également connu sous le nom d'Abu Athir Ashami.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires