L'énergie solaire pour illuminer le Rwanda

23/11/15 à 16:27 - Mise à jour à 16:25

Source: The Guardian

La centrale électrique solaire, qualifiée de "projet le plus rapide d'Afrique", apporte la création d'emplois et va contribuer à fournir à la population rwandaise la moitié de l'électricité nécessaire d'ici 2017.

L'énergie solaire pour illuminer le Rwanda

Centrale électrique solaire au Rwanda. © Capture d'écran / Gigawatt Global

Cette centrale électrique de 8,5 mégawatts, située au Rwanda, s'étend sur 17 hectares. Elle utilise l'énergie solaire pour produire de l'électricité et se veut reproduire la forme du continent africain.

La centrale est la preuve que l'énergie renouvelable est de plus en plus abordable. Le projet de centrale électrique solaire est passé de la signature du contrat à la construction en tout juste un an, défiant les sceptiques qui ne croient pas aux capacités de l'Afrique à réaliser des projets si rapidement. La construction du "projet le plus rapide d'Afrique" a commencé en février 2014 et s'est terminée en juillet.

Le cadre de la centrale est exceptionnel. En plein milieu des collines verdoyantes du Rwanda, avec vue sur le Lac Mugesera, et à 60km à l'est de Kigali, la capitale rwandaise. Pas moins de 28.360 panneaux solaires sont rangés les uns à côté des autres.

La construction de la centrale a permis la création de 350 emplois au niveau local et augmenté la capacité de production du Rwanda de 6%, alimentant plus de 15.000 habitations. Ce projet est crucial dans une économie qui, 21 ans après le génocide, est en pleine expansion et a pour objectif de fournir l'électricité à la moitié de sa population d'ici 2017.

"Le gouvernement rwandais est désespérément en manque d'énergie. Ils voulaient de l'énergie solaire pour accroître leurs capacités ", confie Twaha Twagirimana, un des cinq travailleurs temps-plein du site, au quotidien britannique The Guardian. Pour lui, la centrale électrique solaire du Rwanda peut servir de modèle pour d'autres pays africains. " Nous avons beaucoup de soleil. Certains vivent dans des endroits très reculés, où il n'y a pas d'énergie. L'énergie solaire pourrait être la voie à suivre dans d'autres pays d'Afrique ."

Le terrain est construit sur un terrain appartenant au Agahozo-Shalom Youth Village, dont la mission est de prendre soin des orphelins les plus vulnérables après le génocide. Le village, vieux de six ans, accueille pour le moment 512 jeunes à qui l'on offre la scolarité et les activités parascolaires. Le contrat entre le village et la centrale leur fournit la plus grand source de revenu. Cela apporte également de la visibilité au village. Certains jeunes du village bénéficient même de stage sur le site, où ils collaborent de près au projet.

GAGNEZ : 3 x 2 billets d'avion pour l'une des destinations africaines du top 10 et découvrez l'Afrique. Participez sur LeVif.be/ConcoursAfrique.

Nos partenaires