"L'EI se sert d'enfants comme espions"

08/08/17 à 08:00 - Mise à jour à 08:00

Source: Knack

En Syrie et en Irak, l'État islamique oblige des enfants à espionner leurs parents. C'est ce qu'on peut lire dans le nouveau manuel de Radicalisation Awareness Network. L'OCAM estime qu'il y a environ quatre-vingts enfants belges sur le territoire de l'EI en Syrie et en Irak.

"Tout comme les enfants-soldats, on peut considérer les returnees mineurs à la fois comme des victimes et des coupables", écrit le Radicalisation Awareness Network (RAN) dans l'article Responses to Returnees, publié le mois dernier. D'après le RAN, la plupart des états de l'UE s'attendent à une augmentation lente, mais progressive de returnees, dont "une grande partie" de femmes et d'enfants. Si l'Union européenne ne possède pas beaucoup d'expérience sur le sujet, "elle dispose de beaucoup de connaissances sur le travail avec les enfants issus de zones de conflit, tels que les enfants-soldats."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires