Kabila avait un problème personnel avec Karel De Gucht

07/02/11 à 07:34 - Mise à jour à 07:34

Source: Le Vif

La diplomatie belge a été rassurée, en juillet 2009, de voir Karel De Gucht, alors ministre des Affaires étrangères, quitter son poste pour rejoindre la Commission européenne. C'est que l'homme n'entretenait pas de bonnes relations avec le président congolais Joseph Kabila. Ce sont des câbles WikiLeaks qui le révèlent.

Kabila avait un problème personnel avec Karel De Gucht

© Epa

Le président congolais Joseph Kabila avait une "aversion personnelle" envers Karel De Gucht comme ministre des Affaires étrangères. Et des diplomates belges ont constaté avec satisfaction que la relation ne "pouvait que s'améliorer" après le départ de Karel De Gucht vers l'Europe, écrivent lundi De Standaard et Het Nieuwsblad sur base d'un câble de Wikileaks. De Standaard écrit aussi que Kabila a corrompu en 2009 des parlementaires afin de renverser le président du parlement Vital Kamerhe, un potentiel rival à l'élection présidentielle de la fin de cette année. Kabila aurait donné 200.000 dollars à des parlementaires, selon le journal.

La relation avec le ministre belge des Affaires étrangères Karel De Gucht s'était alors fortement détériorée. De Standaard cite un mail diplomatique de l'ambassadeur américain après un entretien avec le conseiller de Kabila, André Kapanga, le 5 juin 2008. "D'après Kapanga, les tensions ont commencé lors de la première visite de De Gucht au Congo après sa nomination en juillet 2004. Il affirme que De Gucht, lors de chacune de ses visites à Kinshasa, donnait la leçon à Kabila et à d'autres hauts fonctionnaires. Des rencontres terminaient parfois dans des cris", peut-on lire dans le mail. Le changement est intervenu après la prise de fonction d'Yves Leterme en juillet 2009, qui a occupé le poste après le départ de De Gucht vers la Commission européenne. Les diplomates belges, comme l'ambassadeur Dominique Struye, auraient également montré leur soulagement.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires