Jeu d'alcool sur le web : la "Neknomination" fait deux morts

10/02/14 à 10:41 - Mise à jour à 10:40

Source: Le Vif

La "Neknomination" consiste à se filmer en train de boire dans la situation la plus originale, grotesque ou dangereuse possible et d'ensuite nommer un autre ami pour qu'il relève le défi à son tour. Apparu en Australie il y a quelques semaines, le jeu a fait deux morts en Irlande ce week-end.

Jeu d'alcool sur le web : la "Neknomination" fait deux morts

© Image Globe

Les "Neknominations" emportent surtout un franc succès chez les pays anglo-saxons. Le journal "The Irish Indépendant" rapporte que ce jeu a déjà fait deux morts : Jonny Byrne 19 ans et Ross Cullins 22 ans.

Le réseau social, Facebook a refusé de fermer les pages liées à ce jeu d'alcool. Le porte-parole du groupe a rappelé dans le journal irlandais que Facebook "est une plateforme qui protège les droits de tous, mais où les gens peuvent partager librement des contenus". Il a ensuite ajouté "Les comportements controversés ou offensants ne vont pas nécessairement à l'encontre de nos règles". Il a néanmoins précisé que le réseau social interdirait les pages dédiées aux "Neknominations" si leur contenu devenait "nuisible".

"Un jeu potentiellement mortel"

Pour le ministre irlandais responsable de la protection des enfants, il n'y a pas de doute sur le caractère nuisible des Neknominations. "Ce jeu est potentiellement mortel", insiste-t-il. Il peut sembler amusant de se lancer des défis entre amis, mais en réalité, ce jeu tournerait vite en une consommation d'alcool violente.

La consommation d'alcool est responsable de 9 à 10 pour cent de la mortalité en Europe selon un rapport de l'Union européenne sur la consommation d'alcool chez les jeunes. Les chiffres sont en constante augmentation depuis 1992. En 2013, 7 adolescents sur 10 avouaient boire régulièrement des boissons alcoolisées, selon une étude de Solidaris. Pour les jeunes, la Belgique se situerait parmi les trois premiers pays "consommateurs réguliers" en Europe.

Une Page Facebook intitulée "Ban Neknomination" (bannir la Neknomination) a été créée afin de faire prendre conscience aux adolescents la dangerosité de ce qu'ils considèrent encore comme un jeu. Elle compte déjà plus de 19 000 fans.

Un jeune sud-africain du nom de Brent Lindeque s'est inspiré de la NekNomination pour aider les gens dans le besoin. Après avoir été "neknominé" par un ami Facebook, Brent a décidé de changer les règles et d'utiliser l'énorme potentiel des réseaux sociaux à bon escient. Il s'est filmé en train d'offrir de la nourriture à un SDF et a ensuite demandé à deux de ses amis Facebook d'accomplir une bonne action et de partager la vidéo sur les réseaux sociaux dans les 24 heures.

En savoir plus sur:

Nos partenaires