Inondations: l'état d'urgence décrété en République tchèque

03/06/13 à 06:48 - Mise à jour à 06:48

Source: Le Vif

La République tchèque faisait face dimanche à des inondations causées par des pluies diluviennes qui ont fait au moins deux morts et plusieurs disparus, et provoqué l'évacuation de milliers de personnes à travers le pays.

Inondations: l'état d'urgence décrété en République tchèque

© Reuters

A l'issue d'une réunion extraordinaire, le gouvernement tchèque a décrété l'état d'urgence dimanche à partir de 21 heures dans presque toutes les régions de la Bohême, partie ouest de la République tchèque, frappées par le sinistre. Un homme et une femme ont trouvé la mort dimanche dans l'écroulement de leur chalet à Trebenice, un village situé à 30 kilomètres au sud de Prague, sur la rivière Vltava, a annoncé la police.

Dans la même région, l'évacuation des quelque 1.800 habitants du village de Stechovice a été ordonnée dans la soirée.

Le corps sans vie d'un homme âgé d'environ 55 ans a été retrouvé dimanche soir à Trutnov (150 km au nord-est de Prague) dans la rivière Upa en crue. Il peut s'agir de la troisième victime mortelle de cette vague d'inondations, selon la porte-parole de la police, Iva Kormosova.

Deux hommes qui pratiquaient le rafting sur la rivière de Berounka en crue près de Hlasna Treban (30 km au sud-ouest de Prague) étaient portés disparus depuis samedi soir.

"La nuit d'aujourd'hui et la journée de demain s'annoncent critiques", a averti M. Necas. Il a annoncé la mobilisation d'un millier de militaires, dont 300 à Prague, et le déblocage immédiat de 300 millions de couronnes (11,7 millions d'euros) pour la réparation de dégâts.

Au moins 23 voies ferrées ainsi qu'une centaine de routes ont été coupées dimanche, selon les autorités locales.

La situation était tendue à Prague, où des barrages contre les inondations ont été installés le long de la Vltava. Le célèbre pont Charles, l'un des monuments les plus connus de la ville, a été fermé.

Le maire du 5e arrondissement de la ville, Miroslav Zeleny, a ordonné dans la soirée l'évacuation d'environ 5.000 habitants du quartier menacé par la crue. Les responsables du 8e arrondissement de Prague ont recommandé une évacuation volontaire aux résidents des quartiers de Karlin et Liben, sévèrement touchés en 2002.

Les écoliers et les élèves des établissements de l'enseignement secondaire de Prague ont été invités à rester chez eux lundi, en raison des perturbations attendues dans les transports.

L'hôpital pragois Na Frantisku a été évacué et le zoo de Prague, dont plusieurs animaux emblématiques avaient été tués par la crue de 2002, a également commencé à évacuer ses pensionnaires.

"Aucun citoyen de la République tchèque ne restera abandonné dans cette situation", a assuré le Premier ministre Necas.

Les pluies torrentielles qui s'abattent depuis la semaine dernière sur la République tchèque doivent se poursuivre dans les jours qui viennent, ont averti les météorologues.

Nos partenaires