"Il y a un abus de la formule "invasion barbare"

18/10/16 à 11:20 - Mise à jour à 16:23

Source: Le Vif/l'express

Les horreurs commises par les terroristes de Daech ont remis dans notre vocabulaire le terme qui désignait jadis les Goths ou les Huns. A travers Les Barbares, l'ouvrage rédigé sous sa direction, l'historien Bruno Dumézil replace le phénomène dans le long terme pour éviter, notamment, les abus de langage et autres dérives politiques.

Quelle est votre définition du barbare ?

Le barbare, c'est l'Autre. Celui que l'on n'est pas ; parfois, celui que l'on a été (une image de son propre passé) ; et, dans quelques rares cas, celui que l'on veut redevenir (une image de la pureté perdue associée à une certaine violence).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos