Hausse des départs de djihadistes depuis la proclamation de l'Etat islamique

28/08/14 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

L'attrait pour le djihad s'est renforcé en Europe depuis la proclamation d'un Etat islamique sur une large portion de l'Irak et de la Syrie. A la veille d'une réunion informelle avec ses collègues européens, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, évoque "une reprise des départs" de combattants depuis les pays européens ces dernières semaines.

Hausse des départs de djihadistes depuis la proclamation de l'Etat islamique

© DR

"On aurait pu se dire que la diffusion des images extrêmes" de l'exécution du journaliste américain James Foley aurait un effet dissuasif, mais le contraire semble se produire. "Je ne dis pas qu'il y a une adhésion à l'exécution", mais il existe une recrudescence de "gens qui ont l'impression de participer à une mission historique", note M. Reynders. Une "hausse des départs" est constatée "dans plusieurs pays européens".

Le mouvement ne concerne pas seulement l'Europe. Au sud du bassin méditerranéen, l'attrait pour le djihad est important, souligne le ministre.

Cette situation "doit nous faire réfléchir à mettre la lutte contre le radicalisme comme priorité de la politique de sécurité", selon lui. Une telle politique requiert l'échange d'informations entre Etat dans le volet sécuritaire, mais aussi d'agir sur le terrain de l'éducation, dit-il. Il plaide aussi pour continuer d'"associer la communauté musulmane modérée".

En savoir plus sur:

Nos partenaires