France : un "amendement Charb" adopté par le Sénat

06/02/15 à 15:19 - Mise à jour à 15:28

Le Sénat français a adopté une proposition de loi sur la modernisation du secteur de la presse. Elle contient notamment un " amendement Charb " sur les dons des particuliers à la presse.

France : un "amendement Charb" adopté par le Sénat

Stéphane Charbonnier, alias "Charb" © Reuters

Ce texte, proposé par le Parti Socialiste français, a été voté à l'unanimité par le Sénat ce jeudi. Passé en procédure accélérée, c'est-à-dire une lecture par la chambre, il doit encore passer par une commission mixte paritaire, mi-Sénat, mi-Assemblée nationale, peut-on lire sur le site du Huffington Post.

Cette proposition de loi comporte notamment une réforme sur le statut de l'AFP et "l'amendement Charb". Cet amendement, portant le nom de Stéphane Charbonnier, directeur de Charlie Hebdo assassiné le 7 janvier dernier, permettra une réduction d'impôt pour les particuliers qui souhaitent faire un don aux entreprises de presse, d'information politique ou générale. Cela concerne les entreprises de presse de moins de 50 salariés, précise le Figaro.

Le gouvernement l'a complété avec deux niveaux d'avantages fiscaux : 30 % des sommes versées pour les titres de presse d'information politique et générale et jusqu'à 50 % lorsque cela concerne les entreprises solidaires de presse.

Selon le Figaro, Charb avait vivement milité pour cet amendement. Olivier Dartigolles, porte-parole du Parti Communiste français se félicite de l'adoption de ce texte : "S'il avait été encore en vie, Charb aurait levé le poing ce soir. Ça lui tenait à coeur". L'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo et ami de Stéphane Charbonnier, a également exprimé sa satisfaction via Twitter.

En savoir plus sur:

Nos partenaires