Fort McMurray, catastrophe la plus coûteuse de l'histoire du Canada

07/07/16 à 20:07 - Mise à jour à 20:06

Source: Afp

Les feux de forêt qui ont ravagé en mai une partie de Fort McMurray, coeur de l'industrie pétrolière du Canada, sont la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l'histoire du pays, ont estimé jeudi les assureurs, évaluant les dégâts à 3,58 milliards de dollars canadiens (2,49 milliards d'euros).

Fort McMurray, catastrophe la plus coûteuse de l'histoire du Canada

© Reuters

Ce gigantesque brasier, surnommé par les pompiers "la bête", "est de loin la catastrophe naturelle la plus chère de l'histoire canadienne", a souligné le Bureau d'assurance du Canada (BAC) dans un communiqué.

Jusqu'à présent, le pire désastre avait été les inondations monstres ayant frappé en 2013 la même province d'Alberta (ouest), avec des pertes de 1,7 milliard de dollars canadiens, selon cette organisation professionnelle.

Les assureurs canadiens ont enregistré plus de 27.000 réclamations pour des biens personnels, plus de 12.000 autres pour des véhicules, et plus de 5.000 demandes d'indemnisations concernant des commerces, indique le BAC.

Près de 100.000 personnes avaient évacué en toute urgence la région de Fort McMurray, dans le nord de la province d'Alberta, au début du mois de mai devant l'avancée rapide des flammes. Les sinistrés ont été autorisés à regagner la zone touchée au début du mois de juin, mais les autorités avaient averti que la reconstruction serait longue.

Les autorités albertaines ont levé l'état d'urgence en début de semaine, déclarant l'incendie "sous contrôle". Près de 6.000 kilomètres carrés de forêt boréale ont été carbonisés et quelque 2.400 bâtiments ont été détruits ou endommagés par les flammes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires