Entretien avec le dernier des jihadistes courtraisiens en Syrie : "Dans cinq ans, je serai mort"

16/03/16 à 14:40 - Mise à jour à 14:39

Source: Knack

Olivier Calebout, un converti de Courtrai s'est rendu en Syrie en juin 2014 avec deux camarades. "Je m'appelle Abu Saif et je viens de Belgique. Je suis membre de l'EI et je suis heureux." C'est avec ces mots qu'Olivier Calebout s'est présenté il y a six mois lors de son premier entretien avec le magazine Knack.

Le Courtraisien est parti en Syrie le 11 juin 2014. "À la demande de mon ami Lucas Van Hessche", persiste-t-il à dire. Ils ont emmené Abdelmalek Boutaliss qu'ils ont rencontré dans un club de boxe. Six ans auparavant, Calebout s'était converti à l'islam. Mais en 2010, il avait été expulsé de la mosquée Attakwa à cause de ses idées radicales. Pendant six mois, le jeune homme et le spécialiste en jihad Montasser AlDe'emeh se sont entrentenus ensemble, généralement via WhatsApp. Beaucoup de choses se sont passées au cours de ces six mois: ses amis sont morts, et le Bataclan n'est plus une salle de concert parisienne comme les autres. Extraits de leurs conversations.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires