Engouement autour du mariage princier au Royaume-Uni : et après ?

19/05/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:15
Du Le Vif/L'Express du 17/05/18

Que dit de la famille royale et de la société britannique le mariage du prince Harry avec l'actrice américaine métisse ? Une bouffée d'enthousiasme à l'impact incertain dans un contexte un peu délétère.

" Sois consciente des réalités du monde. Mais n'en ait pas peur ". La maxime que le biographe Andrew Morton (1) prête à Doria Ragland à l'attention de sa fille Meghan Markle, celle qui deviendra, ce samedi 19 mai, " Son Altesse Royale la princesse Henry de Galles " l'a amplement éprouvée depuis l'annonce de son idylle avec le prince Harry. Intégrer une institution comme la famille royale britannique, même quand on a été courtisée comme actrice de série télé à succès et saluée pour ses talents d'ambassadrice de l'ONU Femmes pour l'égalité des chances, est une gageure. D'autant que sa grande entrée dans le cénacle royal y opère une petite révolution : Meghan Markle, fille de Tom Markle, directeur de la photographie à Hollywood et de l'Afro-Américaine Doria Ragland, assistante sociale et professeure de yoga, est la première métisse membre de la famille royale britannique (et la seconde au sein d'une dynastie européenne, après la princesse Angela de Liechtenstein, originaire du Panama).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires