En pleine saison touristique, un tremblement de terre fait deux morts sur l'île de Kos

21/07/17 à 09:43 - Mise à jour à 09:42

Source: Belga

Un séisme a frappé vendredi les îles grecques du sud-est de la mer Egée en pleine saison estivale, provoquant la mort de deux touristes et plus d'une centaine de blessés.

En pleine saison touristique, un tremblement de terre fait deux morts sur l'île de Kos

Sur l'île de Kos. © AFP

La secousse d'une magnitude évaluée entre 6 et 6,7 survenue au milieu de la nuit a également été fortement ressentie en Turquie. Selon les première informations de la police, l'une des victimes est d'origine turque et l'autre suédoise.

Pour le moment, la police n'a pas révélé d'autres éléments de leur identité. Ces deux touristes se trouvaient dans le quartier animé de Kos et ont été probablement tués dans la rue par l'effondrement du mur d'un bar ou par des pierres d'autres vieux bâtiments avoisinants qui ont subi d'importants dégâts.

L'île de Kos est habituellement très fréquentée par des jeunes touristes. La capacité des infrastructures touristiques s'élève à 100.000 lits et plus de 85% sont actuellement réservés, selon une source policière locale.

"Les gens restent inquiets mais le calme revient progressivement", a indiqué cette source.

Le nombre de blessés s'élève à 120 personnes, dont cinq touristes grièvement blessés qui ont été transférés à l'hôpital de Héraklion sur l'île de Crète (sud), selon une source diplomatique.

Le port de Kos ne fonctionne pas en raison des dégâts et les ferries ne peuvent pas pour accoster pour le moment.

Deux hélicoptères ont été dépêchés à Kos pour transférer des blessés vers l'île proche de Rhodes.

La secousse, de magnitude 6,7 selon l'institut géologique américain (USGS) et de magnitude 6 selon l'Observatoire d'Athènes, est survenue vendredi à 01h31 heure locale.

L'épicentre du séisme, qualifié de "très fort" par l'Observatoire d'Athènes, se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l'est de l'île grecque de Kos, entre Rhodes et Kos, selon l'USGS et l'Observatoire d'Athènes.

Outre les îles grecques, le séisme a été fortement ressenti sur les côtes occidentales turques proches et surtout dans la ville turque de Bodrum.

A Rhodes, la secousse a surpris les touristes dans leur sommeil.

Dans la ville turque de Bodrum, la secousse a également été ressentie fortement pendant au moins une vingtaine de secondes, selon une autre journaliste de l'AFP sur place, précisant que depuis la forte secousse, il y avait eu au moins cinq ou six répliques de moindre intensité.

De nombreuses fissures sont apparues sur les bâtiments à Bodrum et l'hôpital de la ville a été évacué, pour des raisons préventives, selon les médias turcs.

A Turgutreis, ville balnéaire située à 20 kilomètres de Bodrum, des personnes sont sorties dans les rues.

Les séismes sont fréquents en Grèce et au large des côtes occidentales de la Turquie, en mer Egée, qui se trouve entre les deux pays.

Celui de vendredi a créé "un petit tsunami et fait sortir des barques sur le quai du port", selon un sismologue local.

Nos partenaires