En Espagne, la Catalogne inquiète désormais plus que la corruption

07/11/17 à 15:00 - Mise à jour à 15:17

Source: Belga

L'indépendance de la Catalogne est devenue en octobre le deuxième problème préoccupant le plus les Espagnols après le chômage, passant ainsi devant la corruption, selon le baromètre trimestriel du Centre d'investigations sociologiques (CIS)

En Espagne, la Catalogne inquiète désormais plus que la corruption

© Belga

A la question "quel est selon vous le principal problème qui existe actuellement en Espagne?", les personnes sondées ont répondu spontanément "le chômage" à 66,2%, puis "l'indépendance de la Catalogne" (29%) avant "la corruption et la fraude" (28,3%), selon le CIS, dépendant du gouvernement.

En juillet, le premier problème cité était le chômage (70,6%), le deuxième la corruption (45,3%) et le troisième les politiques en général (21,8%). Il y a trois mois, l'indépendance de la Catalogne n'apparaissait même pas dans les dix premiers problèmes cités (avec 2,6%). Ce nouveau sondage a été réalisé entre le 2 et le 11 octobre auprès de 2.487 personnes. Il s'agit de la première enquête réalisée par le CIS depuis la tenue du référendum d'autodétermination interdit du 1er octobre en Catalogne.

L'enquête a en revanche été réalisée avant la proclamation d'indépendance unilatérale faite le 27 octobre au Parlement catalan qui avait aussitôt été suivie d'une mise sous tutelle de la région par Madrid.

Si des élections législatives avaient lieu, le Parti populaire (PP, conservateur) du chef du gouvernement Mariano Rajoy resterait la première formation du pays avec 28%, en baisse par rapport à juillet (28,8%), selon ce sondage.

La gestion du gouvernement PP a cependant été qualifiée de "mauvaise" ou "très mauvaise" par 54,6% des sondés. Et 78,6% ont dit avoir "peu confiance" ou "aucune confiance" dans le président du gouvernement Mariano Rajoy.

En savoir plus sur:

Nos partenaires