Egypte: l'EI diffuse une nouvelle vidéo d'exécutions

11/04/15 à 12:16 - Mise à jour à 12:15

Source: Belga

La branche égyptienne du groupe jihadiste Etat islamique (EI) a diffusé une nouvelle vidéo montrant une décapitation, ainsi que l'exécution d'un soldat égyptien, enlevé lors d'une attaque dans la péninsule du Sinaï.

Egypte: l'EI diffuse une nouvelle vidéo d'exécutions

Un combattant de l'Etat islamique. © Reuters

La vidéo, diffusée dans la nuit de vendredi à samedi sur les réseaux sociaux, ne fournit aucune information au sujet de l'individu décapité. Mais par le passé les jihadistes d'Ansar Beït al-Maqdess ont réservé ce mode d'exécution aux "espions" qu'ils accusent de collaborer avec les armées égyptienne et israélienne.

Le groupe, récemment rebaptisé "Province du Sinaï", a revendiqué la plupart des attentats spectaculaires et particulièrement meurtriers qui secouent le nord du Sinaï depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013.

Dans la vidéo, le soldat égyptien décline son identité et affirme avoir été capturé lors d'une attaque ayant visé un poste de contrôle routier de l'armée le 2 avril, dans le nord du Sinaï. Ce jour-là, au moins deux civils et 15 soldats ont péri dans plusieurs attaques manifestement coordonnées, visant cinq postes de contrôle routiers de l'armée au sud de Cheikh Zuwaïd, près de Al-Arich, le chef-lieu de la province du Nord-Sinaï.

Dans la vidéo, le soldat explique que lors de l'assaut, les jihadistes se sont emparés de deux chars et des armes du points de contrôle. Il est ensuite fusillé par un homme masqué, qui vient tout juste de décapiter l'autre homme à ses côtés. Le corps du soldat fusillé avait été retrouvé au lendemain des attaques du 2 avril, selon un responsable de la sécurité. Ansar Beït al-Maqdess (Partisans de Jérusalem, en arabe) s'est rebaptisé Province du Sinaï quand il a fait allégeance à l'EI, pour signifier que cette péninsule fait partie du califat autoproclamé par le groupe radical sur une partie de la Syrie et de l'Irak.

Nos partenaires