Donald Trump annonce une action militaire menée en Syrie avec Londres et Paris

14/04/18 à 03:47 - Mise à jour à 05:00

Source: Belga

Une action militaire "combinée" est exécutée en territoire syrien, en réaction à l'usage présumé d'armes chimiques samedi dernier sur Douma, une attaque imputée par Washington, Londres et Paris au régime de Bachar al-Assad.

Donald Trump annonce une action militaire menée en Syrie avec Londres et Paris

© REUTERS

Après plusieurs jours de tractations, ainsi que des délibérations avec le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May, une décision finale a donc été prise, dans le sens d'une réponse militaire impliquant les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Les médias américains parlent de "frappes de précision", et l'agence française AFP rapportait, alors même que Donald Trump parlait encore, que de fortes explosions ont été entendues dans la capitale syrienne, Damas.

"Une opération combinée est en cours avec la France et le Royaume-Uni, nous les remercions tous les deux", a dit le président américain, qui s'exprimait à la Maison Blanche. Il a promis que l'opération durera "aussi longtemps qu'il le faudra".

La Première ministre britannique Theresa May a communiqué peu après. Elle a confirmé avoir "autorisé les forces armées britanniques à conduire des frappes coordonnées et ciblées visant à endommager les capacités d'usage d'armes chimiques du régime syrien".

Selon Theresa May, il n'y avait "pas d'alternative à l'usage de la force".

Au même moment, plusieurs fortes explosions ont été entendues dans la capitale syrienne Damas survolée par des avions, samedi avant l'aube, a constaté une correspondante de l'AFP. La télévision d'Etat syrienne a immédiatement dénoncé une "agression américaine (...) en coopération avec la France et la Grande-Bretagne".

Après l'allocution du président Trump le président français Emmanuel Macron a communiqué, confirmant les frappes communes.

"La ligne rouge fixée par la France en mai 2017 a été franchie" dans les attaques aux armes chimiques qui ont touché Douma, près de Damas, samedi dernier, faisant des dizaines de victimes civiles. "Les faits et la responsabilité du régime syrien ne font aucun doute", indique le président français dans un communiqué transmis dans la nuit de vendredi à samedi.

"J'ai donc ordonné aux forces armées françaises d'intervenir cette nuit, dans le cadre d'une opération internationale menée en coalition avec les Etats-Unis d'Amérique et le Royaume-Uni et dirigée contre l'arsenal chimique clandestin du régime syrien. Notre réponse a été circonscrite aux capacités du régime syrien permettant la production et l'emploi d'armes chimiques", précise Emmanuel Macron, corroborant les propos parallèles de Theresa May.

Nos partenaires