Des Israéliens suivent les bombardements de Gaza avec popcorn et chaises de jardin

12/07/14 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Source: Le Vif

La photo d'un groupe d'Israéliens, réunis pour regarder les bombardements opérés par leur pays sur la bande de Gaza comme s'ils suivaient un match de football, a provoqué un tollé sur Twitter.

Des Israéliens suivent les bombardements de Gaza avec popcorn et chaises de jardin

© twitter.com/allansorensen72

La photographie a été prise à Sderot, une ville israélienne proche de la frontière avec Gaza, et postée sur Twitter par le journaliste danois Allan Sörensen qui travaille pour le quotidien Kristelig Dagblad. "Cinéma de Sderot. Des Israéliens amènent des chaises au sommet d'une colline de Sderot pour regarder les dernières nouvelles de Gaza, applaudissant quand des explosions se font entendre", a-t-il écrit comme commentaire.

La photo a été retweetée 8.000 fois et a suscité la controverse internationale. "Que Dieu nous vienne en aide si c'est vrai", a réagi une personne sur Twitter. "Qu'est-il advenu de l'humanité ?" "L'image la plus horrible que j'ai vue ces derniers jours", a déclaré une autre. "Inhumain, méprisable et nauséabond", juge une troisième.

Applaudissements

Ce soir-là à Sderot, une ville de 25.000 habitants, la plupart des gens s'étaient mis à l'abri des attaques de roquettes du Hamas contre Israël, écrit le quotidien Kristelig Dagblad dans un article en anglais. Cependant, une cinquantaine de personnes s'étaient, elles, rassemblées au sommet d'une colline surplombant directement la bande de Gaza.

Les spectateurs étaient munis de chaises pliantes et de sachets de popcorn, écrit le journal. Des chichas ont été allumées et des petites discussions engagées. "Nous sommes ici pour voir Israël détruire le Hamas", explique au quotidien Eli Chone, un Américain de 22 ans qui vit en Israël.

Puis le jeune homme de pointer le ciel. "Regardez là-bas. C'est un avion de chasse qui est sur le point de plonger. Cela signifie qu'il va tirer." Lorsqu'un flash de lumière apparaît à l'horizon, des applaudissements se font entendre sur la colline.

Sensations fortes Sderot, qui se trouve à moins d'un kilomètre de la frontière avec la bande de Gaza, est la cible des attaques de roquettes palestiniennes depuis 2001. Celles-ci ont fait treize morts et causé des dommages à hauteur de plusieurs millions d'euros.

"Regardez les gens autour de vous", déclare encore Eli Chone au journal danois. "Ceux qui vivent dans cette ville et qui sont bombardés tous les jours. Nous sommes ici pour regarder Israël créer la paix."

"Et c'est très amusant", ajoute son ami Aaron Dew. Lui vit à Jérusalem, à 150 kilomètres de là, et a mis deux jours pour venir à Sderot pour voir tomber les bombes.

"C'est formidable d'être ici", dit-il. "Vous pouvez entendre le tonnerre et voir les roquettes. C'est très excitant. Hier encore, une roquette est tombée au bas de la colline."

En savoir plus sur:

Nos partenaires