Décollage d'une fusée Soyouz pour la station ISS avec trois astronautes à son bord

27/03/15 à 22:13 - Mise à jour à 22:12

Source: Belga

Un vaisseau spatial Soyouz, avec à son bord un astronaute américain et deux cosmonautes russes, a décollé vendredi soir de Baïkonour à destination de la Station spatiale internationale (ISS), où deux d'entre eux resteront pour une mission record d'un an, a annoncé le contrôle de mission russe.

Décollage d'une fusée Soyouz pour la station ISS avec trois astronautes à son bord

© BELGAIMAGE

Le Soyouz-TMA16M a décollé comme prévu à 22H42 (heure de Moscou: 19H42 GMT) du cosmodrome situé au Kazakhstan. "Le vol est normal", a précisé le contrôle de mission quelques minutes après le lancement. "Un lancement de la fusée Soyouz-FG a été mené à bien à 19H42 GMT pour emmener le Soyouz TMA-16M en orbite", a précisé l'agence spatiale russe dans un communiqué publié sur son site web.

Le vaisseau devrait s'arrimer à l'ISS à 04H36 heure de Moscou (01H36 GMT), avec à son bord les cosmonautes russes Guennadi Padalka et Mikhaïl Kornienko, et l'astronaute américain Scott Kelly, ingénieur de la NASA.

MM. Kornienko, 54 ans, et Kelly, 51 ans, doivent rester 342 jours à bord de l'ISS, la plus longue période ininterrompue dans la station depuis que celle-ci est capable d'accueillir des passagers, en l'an 2000. Ils ont tous deux déjà accompli plusieurs missions spatiales, et passé environ six mois dans l'ISS, durée habituelle des missions dans la station.

Trois astronautes - le Russe Anton Shkaplerov, l'Italienne Samantha Cristoforetti et l'Américain Terry Virts - se trouvent actuellement à bord de l'ISS et devraient rentrer en mai.

Selon la NASA, cette nouvelle mission vise à "collecter des données biomédicales pour préparer les missions habitées de longue durée dans l'espace", alors que les Etats-Unis envisagent d'envoyer des astronautes sur Mars à l'horizon 2030.

Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko ont une longue expérience des vols spatiaux, chacun ayant déjà passé six mois dans la Station internationale. Avec cette nouvelle mission, Scott Kelly deviendra même l'Américain resté le plus longtemps dans l'espace sans discontinuité.

Le record du plus long séjour en orbite est détenu par le Russe Valeri Poliakov, resté 14 mois consécutifs à bord de la station spatiale Mir en 1994-95. La mission de recherche russo-américaine que vont mener ces deux scientifiques a également une haute portée symbolique, alors qu'en raison du conflit ukrainien les relations entre les Etats-Unis et la Russie sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide en 1991.

En savoir plus sur:

Nos partenaires