Cisjordanie: prochain feu vert pour construire dans les colonies israéliennes

04/01/18 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Belga

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a annoncé jeudi de nouveaux plans de construction de logements dans les colonies juives de Cisjordanie occupée qui devraient être présentés mercredi prochain.

Cisjordanie: prochain feu vert pour construire dans les colonies israéliennes

© Belgaimage

La colonisation, c'est-à-dire la construction d'habitations civiles dans les territoires occupés ou annexés par Israël depuis 1967, est considérée par la communauté internationale comme illégale et comme un obstacle majeur à la recherche de la paix avec les Palestiniens. "En vue de renforcer les implantations en Judée-Samarie (nom biblique de la Cisjordanie), le ministre de la Défense a ordonné la convocation mercredi prochain du conseil supérieur de planification pour approuver de nouveaux projets de mises en vente et de programmation d'unités de logements", selon un communiqué officiel.

Le nombre de logements concernés n'a pas été précisé. Selon la Paix Maintenant, une ONG israélienne anti-colonisation, le conseil supérieur de planification se réunit plusieurs fois par an pour approuver des projets à différents stades de construction de logements. Une porte-parole de cette ONG a précisé que 6.742 projets de construction de logements ont été approuvés dans les colonies l'an dernier, soit le chiffre le plus élevé depuis 2013. Le 31 janvier, quelque 1.500 membres du comité central du Likoud, la principale instance du parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ont adopté à l'unanimité une résolution appelant "les responsables élus du Likoud à permettre la libre construction (dans les colonies) et l'application de la législation (israélienne) à tous les secteurs d'implantation juive libérés de Judée Samarie".

Si ce texte était adopté par le gouvernement, il mettrait définitivement fin à la "solution à deux Etats" dans la mesure où l'étendue d'un éventuel Etat palestinien serait réduite à une peau de chagrin. En octobre, M. Netanyahu avait reporté un vote sur un projet de loi controversé qui, selon ses détracteurs, équivaudrait à une annexion de facto des colonies israéliennes de Cisjordanie situées autour de Jérusalem. Mais le Premier ministre fait actuellement face à la surenchère du lobby pro-colonisation et de membres de son propre gouvernement favorables à l'annexion. Environ 400.000 Israéliens vivent dans les colonies juives de Cisjordanie et 200.000 à Jérusalem-Est occupée et annexée.

Nos partenaires