Ce que Google sait de vous et quelques pistes pour y remédier

13/11/15 à 15:41 - Mise à jour à 15:55

En naviguant sur les différents supports, Google collecte des informations par défaut. Voici cinq étapes pour voir ce que Google sait de vous, et quelques pistes pour y remédier (en partie).

Ce que Google sait de vous et quelques pistes pour y remédier

© iStock

C'est vrai qu'il est souvent bien pratique avec un clic, via une adresse mail, d'avoir accès à plusieurs comptes, applications ou services. Le problème, ce sont les données que l'on laisse traîner derrière nous. Google sait beaucoup de choses sur nous et ce, grâce aux données que l'on sème çà et là en naviguant sur un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone.

Le site Archimage fournit des étapes-clés pour savoir ce que le géant du web sait de nous sur cinq points précis. Pour ce faire, il faudra tout de même se connecter via son compte Google.

1. Sur les centres d'intérêt

La navigation de chacun sur Google permet de cerner les centres d'intérêt de chaque personne. Cela se base notamment sur les sites visités, les recherches effectuées dans le moteur de recherche du géant du web ou encore les vidéos regardées sur YouTube. Gmail, bien qu'exclu de l'analyse, utilise tout de même ces centres d'intérêt présupposés pour proposer des annonces publicitaires correspondantes.

Ce que Google sait de vous et quelques pistes pour y remédier

© Capture d'écran

Ce qu'on peut faire : il est possible de désactiver les annonces basées sur les centres d'intérêt sur le même lien. Cela ne veut pas dire que les annonces publicitaires disparaitront, bien au contraire. Cela signifie juste qu'elles seront moins ciblées sur les données collectées par Google, et donc "moins pertinentes".

2. Sur les déplacements géographiques

Google Maps garde des traces des déplacements, des positions, ainsi que des recherches effectuées. Grâce à ça, Google identifie les lieux que vous fréquentez le plus souvent, ainsi que les dates auxquelles vous vous êtes rendus dans tel ou tel endroit. On peut également y ajouter son lieu de travail et son domicile.

Ce que Google sait de vous et quelques pistes pour y remédier

© Capture d'écran

Ce qu'on peut faire : on peut commencer par désactiver autant que possible la géolocalisation, souvent demandée d'ailleurs dans certaines applications. Il est également possible de "suspendre l'historique des positions". Google précise cependant que cette opération "n'entraîne pas la suppression des activités déjà enregistrées."

3. Sur la navigation web

Google Chrome collecte les données de navigation. Supprimer l'historique n'est malheureusement pas efficace pour empêcher Google de collecter durablement les données sur les recherches effectuées, ainsi que les sites visités. On peut ainsi consulter ses anciennes recherches, ainsi que le contenu consulté dans les applications et dans des sites comme YouTube.

Ce qu'on peut faire : il est possible de nettoyer cet historique en allant dans les Options de suppression (en haut à droite). On peut alors choisir une période : aujourd'hui, hier ou "avancé" pour sélectionner "Toute la période. Google prévient toutefois que certaines applications "made in Google" ne pourront proposer des résultats personnalisés.

Ce que Google sait de vous et quelques pistes pour y remédier

© Capture d'écran

4. Sur les services et les appareils utilisés

Google possède bien plus de services qu'on peut le croire. On peut dès lors consulter les services et les appareils (qui fonctionnent avec Android) qui sont raccordés au compte Google, ainsi que les données qui y sont raccordées (Contact, Agenda,..).

Ce qu'on peut faire : on peut utiliser cet outil pour s'assurer que personne n'utilise notre compte, puisqu'il reflète l'activité récente. On peut également demander de recevoir un mail chaque mois pour nous rappeler de consulter ce Google Dashboard et garder un oeil dessus.

5. Sur les applications qui utilisent les données Google

Beaucoup d'applications fonctionnent à partir de Google, du compte Gmail ou en demande au moins l'utilisation. Cette page permet de savoir quelles applications ont accès à quelles données.

Ce qu'on peut faire : il est possible de supprimer les droits d'accès des applications lorsqu'on estime que ce n'est plus nécessaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires