Ashton Carter, connu pour son franc-parler, à la tête du Pentagone

05/12/14 à 18:39 - Mise à jour à 18:39

Source: Belga

Le président américain Barack Obama a annoncé vendredi la nomination comme secrétaire à la Défense d'Ashton Carter qui devra s'appuyer sur son franc-parler et sa fine connaissance du Pentagone pour marquer la différence avec Chuck Hagel.

Ashton Carter, connu pour son franc-parler, à la tête du Pentagone

© Reuters

La lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie figurera très haut sur la liste des priorités de cet homme de 60 ans qui fut numéro deux du Pentagone entre 2011 et 2013. En acceptant cette nomination lors d'une brève cérémonie à la Maison Blanche, il a affiché sa détermination à faire preuve de "franchise" avec le président américain.

M. Obama a souligné qu'il avait travaillé étroitement avec lui au cours de ces dernières années: "Il était à mes côtés pour répondre aux défis complexes auxquels nous étions confrontés, je me suis appuyé sur ses compétences et son jugement".

Evoquant les défis à venir, il a mis en avant la lutte contre les jihadistes de l'EI, mais aussi la fin des missions de combat en Afghanistan à la fin de l'année, la riposte au virus Ebola en Afrique de l'Ouest où des militaire américains ont été déployés, ou encore le renforcement des alliances militaires des Etats-Unis, Otan en tête. Mais il a aussi insisté sur d'indispensables efforts budgétaires, soulignant la nécessité de rendre le Pentagone "plus efficace".

La confirmation d'Ashton Carter par le Sénat ne devrait - a priori - pas poser de problème dans la mesure où plusieurs élus républicains de premier plan ont déjà indiqué qu'ils n'y étaient pas opposés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires