Afghanistan : Un journaliste de la BBC tué par erreur

09/09/11 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Le Vif

Une enquête ouverte à la suite du décès d'Ahmed Omed Khpulwak, le 28 juillet 2011, a révélé qu'il a été tué par un soldat des forces de l'OTAN lors d'une série de tirs croisés pendant des combats à Uruzgan dans le sud de l'Afghanistan. Le soldat l'aurait pris pour un rebelle qui allait faire sauter un engin explosif artisanal.

Afghanistan : Un journaliste de la BBC tué par erreur

© Reuters

Ahmed Khpulwak, 25 ans, était ce jour-là dans le bureau de radio et télévision de Trinkot, capitale d'Uruzgan, lorsqu'une voiture piégée a explosé non loin de bâtiments officiels. L'offensive des rebelles s'est poursuivie et deux d'entre eux sont entrés dans le bureau pour attaquer un bâtiment qui abritait des forces de l'OTAN. S'en est suivi un combat de 5 heures, qui a fait 19 morts.

Un soldat des forces de l'OTAN a pris Khpulwak pour un des rebelles s'apprêtant à commettre un attentat suicide en faisant exploser un gilet rempli d'explosifs. Khpulwak semblait tenir un objet d'une main, tout en cherchant quelque chose sur lui de l'autre. Ce que les soldats ont pris pour un détonateur était probablement sa carte de presse.

L'OTAN a confirmé que le soldat avait agi en conformité avec les règles en vigueur dans les conflits armés et avec la réglementation des combats, et de manière raisonnable en tenant compte des circonstances.

Ahmed Khpulwak laisse derrière lui sa femme et sa petite fille. Il travaillait au service Pashto de la BBC, mais également à l'agence de presse Pajwak Afghanistan et collaborait avec le Daily Telegraph. C'est le troisième journaliste de la BBC qui périt en Afghanistan depuis le début du conflit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires