Affaire Woerth/Bettencourt : Sarkozy s'exprimera sur France 2 ce soir

12/07/10 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Le Vif

Nicolas Sarkozy, au plus bas dans les sondages, fera une intervention télévisée sur France2 ce soir pour tenter de calmer la tempête de l'affaire Woerth-Bettencourt et de ramener le débat politique sur ses réformes, dont celle cruciale à ses yeux des retraites. Par ailleurs, Eric Woerth a été totalement dédouané par le rapport de l'inspection générale des Finances (IGF).

Affaire Woerth/Bettencourt : Sarkozy s'exprimera sur France 2 ce soir

© Reuters

Lors des élections législatives partielles tenues hier, la majorité de droite du président Nicolas Sarkozy a perdu un siège à l'Assemblée nationale face à la gauche dans un de ses bastions de la région parisienne.

Même si cette élection ne change rien au rapport des forces au sein de l'Assemblée nationale, où la droite est largement majoritaire, ces résultats ne sont peut-être pas un hasard puisque ces élections se tenaient au moment où le président Nicolas Sarkozy et son gouvernement sont fragilisés par une succession de scandales. Le plus important concerne son ministre du Travail Eric Woerth, suspecté de conflits d'intérêts et de financement politique illicite et l'une des premières fortune de
France, Liliane Bettencourt, héritière du groupe de cosmétiques L'Oréal.

Eric Woerth dédouané et soulagé

L'inspection des Finances a rendu son rapport. Il conclut que l'ex-ministre du Budget n'est pas intervenu dans le dossier fiscal de Liliane Bettencourt.

Ses conclusions, apparemment sans surprises sont que " M. Eric Woerth, durant la période où il était ministre du budget, n'est pas intervenu auprès des services placés sous son autorité pour demander, empêcher ou orienter une décision ou un contrôle portant sur Mme Bettencourt, MM. Banier et de Maistre, ainsi que sur les sociétés Téthys et Clymène". Et " les informations obtenues dans le cadre du contrôle fiscal de M. Banier, notamment de source judiciaire, n'étaient pas de nature à conduire l'administration à déclencher un examen de la situation fiscale personnelle de Mme Bettencourt ".

Le ministre du Travail Eric Woerth s'est dit sur Europe 1 "énormément soulagé", au lendemain de la publication du rapport de l'Inspection générale des finances indiquant qu'il n'était "pas intervenu" dans le dossier fiscal de la milliardaire Liliane Bettencourt.

"L'inspection générale des finances a fait ce rapport de manière extraordinairement détaillée, très sérieuse (...) Les choses sont claires et c'est vrai que je suis énormément soulagé parce qu'enfin on me croit", a déclaré Eric Woerth.

Il a rappelé qu'il avait fait l'objet d'une "avalanche d'insultes" pendant des semaines. Il a dénoncé "une sorte d'instruction médiatico-politique à charge systématiquement" contre lui. Ceux qui continuent à l'accuser d'être intervenu oralement dans l'affaire Bettencourt "ne connaissent rien à la procédure", a dit Eric Woerth.

Le Vif.be

Nos partenaires