Inspection scolaire: Des avancées en math, mais les difficultés persistent

29/11/12 à 12:27 - Mise à jour à 12:26

Source: Le Vif

(Belga) L'Inspection scolaire a pu observer certaines avancées dans l'enseignement des mathématiques dans les écoles francophones, même si la persistance de plusieurs problèmes continue d'en faire une importante source d'échec, selon son rapport annuel communiqué jeudi par les services de la ministre de l'Enseignement obligatoire.

Inspection scolaire: Des avancées en math, mais les difficultés persistent

De plus en plus d'enseignants proposent à leurs élèves des activités contextualisées, ce qui aide les élèves à donner du sens aux apprentissages mathématiques ; par ailleurs, une meilleure prise en compte des difficultés des élèves a été remarquée. En revanche, les compétences transversales restent insuffisamment développées, surtout en primaire. "Les enseignants ne voient en quelque sorte pas comment développer ces compétences de résolution de problèmes en dehors de ce que l'on a de longue date traditionnellement considéré comme étant un problème", note l'inspection. En français, si des avancées se confirment en lecture, c'est toujours moins le cas en écriture. L'Inspection constate une décontextualisation des exercices sur les règles de la langue écrite, qui entraine une difficulté lors de la production d'écrits, de "mises en situation". La continuité des apprentissage pose problème en général, et spécifiquement en géographie: dans de nombreux cas, les enseignants de géographie ignorent ce qui s'est fait avant eux ou devrait se faire après eux, selon les inspecteurs. En sciences sociales, l'inspection relève de nombreuses bonnes pratiques. Mais pour un tiers des enseignants inspectés certains obstacles subsistent (interprétation malaisée du référentiel, planification incomplète et imprécise, focalisation trop forte sur certaines composantes, etc). Le rapport détaille une série de bonnes pratiques qui y répondent. Les mêmes constats nuancés sont dressés pour les sciences économiques et l'éducation par la technologie, avec pour cette dernière discipline de grandes disparités entre établissements. Près de huit fois sur dix, les missions des inspecteurs ont abouti à un rapport satisfaisant, de même que trois "revisites" sur quatre. Dans un communiqué, la ministre Marie-Dominique Simonet (cdH) rappelle que le travail de l'Inspection contribue à guider l'action du gouvernement dans des chantiers tels que la relecture des référentiels, la clarification des curriculums, les réflexions autour de l'enseignement des mathématiques, la lutte pour l'accrochage et la réussite scolaire, etc. (FRED DUFOUR)

Nos partenaires