Pourquoi mange-t-on du popcorn au cinéma?

07/12/15 à 13:59 - Mise à jour à 17:05

Source: Knack

Même si on peut opter pour une glace, un sachet de chips ou un paquet de bonbons - certains cinémas proposent même des tartines ou des pommes - la plupart des gens privilégient le popcorn quand ils vont au cinéma.

Pourquoi mange-t-on du popcorn au cinéma?

© iStock

La vidéo de Mentalfloss montre comment le popcorn est devenu un véritable symbole de l'industrie cinématographique. À l'origine, on trouvait ce maïs soufflé arrosé de beurre surtout au cirque et dans les foires. Bon marché et facile à fabriquer, le snack a gagné en popularité. L'invention de la machine à popcorn portable en Amérique (1885) a encore facilité la vente de ce snack.

Quelques vendeurs malins ont eu l'idée d'installer un stand à l'entrée des premières petites salles de cinéma Nickelodeon, mais lorsque les premiers véritables cinémas ont ouvert leurs portes dans les années vingt, on a interdit la consommation d'aliments et de boissons. Il est probable que les propriétaires tenaient à éviter les taches sur leurs fauteuils et tapis coûteux et flambant neufs. À l'époque, les cinémas ressemblaient davantage à un théâtre qu'à un cirque.

Dans les années trente, certains propriétaires ont accepté la vente de snacks et de boissons en dehors de la salle. Mentalfloss explique cet assouplissement par l'avènement des films parlants. Les industriels du cinéma s'imaginaient, en effet, que les sons produits par les gens qui mangent dérangeraient moins les spectateurs. La Grande Dépression a également joué un rôle. Comme à l'époque le cinéma figurait parmi les passe-temps les moins chers, les gens pouvaient se permettre de débourser quelques centimes de plus pour un snack.

Les exploitants de cinémas prospéraient grâce à ces vendeurs tenus de leur payer une rétribution quotidienne pour ouvrir leur stand. Même si la crise économique a obligé certaines salles de cinéma à fermer, un grand nombre d'entre elles avaient compris les bénéfices qu'il y avait à tirer : elles ont baissé les prix des billets et aménagé des stands de popcorn dans les cinémas afin d'inciter les gens à ouvrir leur portefeuille. Ainsi, l'usage s'est répandu dans les coeurs des spectateurs et sur les tapis des salles de cinéma - heureusement remplacés par des exemplaires meilleur marché. Aujourd'hui, les complexes de cinéma tirent toujours une très grande partie de leurs bénéfices de la vente de biens de consommation et particulièrement du popcorn, le snack cinéma "le moins cher". Le site français le Nouvel économiste estime même qu'il rapporte 250 fois la mise. Les cinémas peuvent donc faire 250 euros de bénéfices avec 1 euro de popcorn.

En savoir plus sur:

Nos partenaires