Les prestigieux navires de guerre britanniques ne résistent pas ... à l'eau chaude

08/06/16 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Source: Knack

Cela peut sembler absurde, mais les navires de guerre les plus chers et les plus avancés de la Royal Navy, les destroyers Type 45, sont touchés par une panne de courant parce que leurs moteurs ne résistent pas aux eaux chaudes.

Les prestigieux navires de guerre britanniques ne résistent pas ... à l'eau chaude

HMS Daring © Belga

Un milliard de livres

Il s'agit de six navires qui ont coûté environ un milliard de livres chacun. Manifestement, les turbines de gaz Rolls-Royce WR 21 ne résistent pas aux températures extrêmes et elles tombent régulièrement en panne dans le Golfe Persique.

Le fabricant Rolls-Royce, un fleuron britannique, déclare que les moteurs ont été construits selon les instructions, mais aussi que les circonstances au Moyen-Orient "ne correspondent pas à ces spécifications", écrit le quotidien The Guardian.

Réparation

Les problèmes d'alimentation en électricité sont connus depuis longtemps, mais le ministère de la Défense les avait qualifiés de défauts de jeunesse. En 2010, le HMS Daring a perdu sa puissance en plein milieu de l'Océan Atlantique et il a dû être réparé au Canada. Après de nouveaux problèmes dans le Golfe Persique, le navire a dû être réparé au Bahreïn.

Dans un premier temps, la Royal Navy comptait commander douze destroyers de Type 45, mais elle s'est finalement tenue à six. Dans un e-mail divulgué à la presse, un officier de la marine britannique avait déjà mis en garde contre une panne de courant totale, qui empêche également les systèmes d'armes de fonctionner.

Les navires seront équipés de générateurs de diesel, mais les coûts de réparation peuvent se chiffrer à des dizaines de millions de livres.

L'affaire contrarie Londres. Le journal écossais Daily record cite une source du gouvernement : "Nous ne pouvons avoir de navires de guerre qui ne fonctionnent pas quand l'eau est plus chaude que dans le port de Portsmouth" (où les navires sont construits dans le chantier de BAE Systems). (KVDA)

En savoir plus sur:

Nos partenaires