À 16 ans, il résout une équation vieille de trois siècles

01/06/12 à 09:26 - Mise à jour à 09:26

Source: Le Vif

Un jeune Allemand a résolu une équation posée il y a 350 ans par Isaac Newton, selon The Daily Mail. Ses professeurs lui avaient pourtant répété maintes fois que cette équation était impossible à résoudre.

À 16 ans, il résout une équation vieille de trois siècles

© Thinkstock

Le jeune homme prénommé Shouryya Ray a décidé de relever le défi et de résoudre cette équation malgré les signes de découragement de ses professeurs. En trois siècles, cette équation n'a toujours pas été résolue.


"Quand on nous a expliqué que ces problèmes n'avaient pas de solution, je me suis dit qu'il n'y avait pas de mal à essayer", explique Shouryya, cité par The Daily Mail. Le voici aujourd'hui détenteur de la solution, alors que de nombreux scientifiques s'y sont cassé les dents ces 350 dernières années.


L'énigme, posée par le célèbre physicien qui a découvert la loi de la gravité, demandait comment calculer la trajectoire précise d'un projectile soumis à la gravité et à la résistance de l'air, puis son rebond. Très modestement, le garçon originaire de Calcutta a commenté : "à l'école, il y a d'autres choses (que les maths) pour lesquelles je voudrais être doué, le football par exemple".


Shouryya Ray n'est pas le premier jeune surdoué à faire le buzz ces dernières années. DAu mois d'avril dernier, c'est Heidi Hankins, fillette britannique de 4 ans, qui avait fait la Une de l'actualité, car elle présentait un QI proche de celui d'Albert Einstein. Durant ce même mois, on retrouvait également cet adolescent américain de 14 ans prénommé Moshe Kai Cavalin qui rentrait en section mathématique à l'Université de Californie.


En mars, le petit Zephyr, un enfant américain de 3 ans, avait subjugué la toile en étant capable de citer tous les présidents des États-Unis. Tout comme, le jeune Argentin Kouichi Cruz, âgé de 13 ans, qui est capable de cumuler trois cursus à l'Université.


Enfin, le récit qui se rapproche le plus de celui de Shouryya Ray est celui de ce jeune Américain nommé Jacob Barnett, âgé de 12 ans, qui a remis en cause certains principes de la théorie de la relativité d'Albert Einstein.

Le Vif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires