Incendie volontaire à Châtelineau - Deuxième mandat d'arrêt pour le principal suspect

02/07/13 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Le Vif

(Belga) Le 17 mai dernier, une mère de famille de Châtelineau (Châtelet) décédait à la suite de l'incendie de sa maison. Les secouristes l'avaient trouvée nue, avec une corde autour du cou. Le principal suspect, qui aurait entretenu des relations sadomasochistes avec elle, s'est vu signifier un deuxième mandat d'arrêt pour incendie volontaire.

La chambre du conseil de Charleroi a confirmé, mardi, le mandat d'arrêt de Pascal E., un habitant du Brabant wallon, inculpé pour l'incendie volontaire d'une habitation de la rue Gendebien à Châtelineau, le 17 mai dernier. Il s'agissait de la deuxième inculpation décernée à cet homme déjà sous mandat d'arrêt pour coups et blessures ayant entraîné la mort de Sabrina L., sans intention de la donner. La nuit des faits, un incendie avait ravagé l'habitation de cette mère de famille. Ses enfants avaient pu s'extraire du brasier et les secouristes avaient extirper Sabrina L. des flammes. Elle était nue et portait une corde autour du cou. Grièvement brûlée, elle est décédée à l'hôpital de Neder-over-Hembeek. L'enquête avait permis de remonter jusqu'à Pascal E. qui est soupçonné d'avoir entretenu des relations sadomasochistes avec la victime. Dans le feu de l'action, il est suspecté d'avoir étranglé sa partenaire avec la corde. Il conteste formellement les faits et affirme ne pas être à l'origine de l'incendie volontaire. (Belga)

Nos partenaires