"Il faut se demander si la sécurité sociale peut rester la même pour tous"

26/07/13 à 19:38 - Mise à jour à 19:38

Source: Le Vif

(Belga) "Il faudra se demander à un moment donné si les allocations en matière de sécurité sociale sont évidentes pour tous", a affirmé le ministre des Finances Koen Geens, au cours d'un entretien avec le quotidien De Tijd. Selon lui, la Belgique ne peut plus participer à un monde de compétition, sans adapter son modèle social à terme.

"En Belgique, le fait de considérer la sécurité sociale comme une assurance identique pour tous est un principe sacré. La question est de savoir si c'est tenable à long terme", a notamment dit le ministre, cité par le quotidien sur son site web, en préambule à la diffusion d'un article plus large dans son édition du week-end. Koen Geens a ajouté qu'à l'avenir, "il faudra faire plus avec moins", "agir aussi efficacement que possible avec notre protection, et la mobiliser seulement là où c'est indiqué". Le ministre CD&V estime ainsi que le professeur d'université peut aisément travailler jusqu'à ses septante ans, tandis qu'il en va tout autrement pour un instituteur ou un ouvrier du bâtiment. "Nous y réfléchissons depuis longtemps. Nous corrigeons progressivement la sécurité sociale", a-t-il ajouté. Au cours de cet entretien avec le quotidien économique et financier, Koen Geens a par ailleurs confirmé que l'intention était toujours de réduire le coût du travail, ce qui est partiellement possible via un impôt sur les personnes physiques "plus bas et plus sympathique". "Si quelqu'un doit payer moins d'impôts, un chef d'entreprise doit payer un salaire brut moins élevé pour lui assurer le même revenu net", a expliqué le ministre démocrate-chrétien flamand. (Belga)

Nos partenaires