Homophobie - Une sénatrice Open Vld choquée du maintien de l'aide belge à l'Ouganda

27/02/14 à 16:36 - Mise à jour à 16:36

Source: Le Vif

(Belga) La sénatrice Open Vld Nele Lijnen s'est dite jeudi choquée par le fait que le ministre de la Coopération au développement Jean-Pascal Labille (PS) ne souhaite pas mettre un terme à l'aide apportée à ce pays, malgré l'adoption d'une loi homophobe. "C'est inacceptable", a-t-elle lancé.

Homophobie - Une sénatrice Open Vld choquée du maintien de l'aide belge à l'Ouganda

Nele Lijnen a demandé au ministre socialiste s'il allait geler l'aide au développement à l'Ouganda en réponse à la loi homophobe. Adoptée à l'unanimité par les parlementaires en mai dernier, la loi ougandaise promulguée en janvier prévoit une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et 10 ans d'emprisonnement pour les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation. "Je ne suis pas en faveur d'un gel immédiat de l'aide au développement en Ouganda. L'aide au développement ne doit pas être utilisée trop rapidement comme un outil de sanction politique", a déclaré M. Labille (PS), qui a précisé que cette aide bénéficiait à la population. Le ministre estime qu'il est préférable d'agir au niveau européen pour aborder ce dossier. Il a ajouté que 10 millions d'euros destinés à l'aide au développement en Ouganda ne seront libérés que si un certain nombre de conditions sont respectées, notamment en matière de droits de l'homme. Le ministre a précisé que la Belgique n'octroyait pas d'aides directes aux églises évangéliques qui, selon Nele Lijnen, seraient à l'initiative des lois homophobes. Après le vote, les Pays-Bas avaient suspendu sept des 23 millions d'euros qu'ils accordent en aide au développement à ce pays. Mme Lijnen demande que la Belgique fasse de même. (Belga)

Nos partenaires