Hollande évoque pour la première fois un remaniement gouvernemental

07/05/13 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a évoqué pour la première fois un an après son élection un "remaniement" ministériel, sans date précise. "Le remaniement viendra en son temps", a-t-il dit dans un entretien à l'hebdomadaire Paris-Match, soulignant que "personne n'est protégé dans le gouvernement".

La question d'un remaniement gouvernemental est "pour l'instant sans actualité", a-t-il cependant laconiquement déclaré mardi, interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse commune avec son homologue polonais Bronislaw Komorowski. Début avril, M. Hollande avait exclu tout changement parmi ses 38 ministres lorsque l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac avait avoué détenir un compte en Suisse. "C'est un homme qui a failli, alors pour ce qui concerne le fonctionnement du gouvernement, il n'y a de ce point de vue pas de décision à prendre", avait-il alors dit. "Un jour, des choix et aménagements auront à être faits. Mais j'ai besoin de tous", dit aujourd'hui le chef de l'Etat français dans l'hebdomadaire à paraître mercredi. Selon lui, "personne n'est protégé dans le gouvernement", y compris le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui s'oppose au rachat du site français de diffusion de video Dailymotion, filiale de France Télécom, par le portail américain Yahoo! . Le président apporte cependant son soutien à la position de M. Montebourg dans ce dossier, comme avant lui le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Selon Paris Match, le seul ministre que M. Hollande félicite nommément est le ministre de l'Intérieur. "Manuel Valls fait du bon travail. Reconnu comme tel par l'opinion publique". (Belga)

Nos partenaires