Gordel: plusieurs politiciens flamands ont pris le départ à Zaventem

02/09/12 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs politiciens flamands qui participent au Gordel ont pris le départ depuis Zaventem dans la matinée. Eric Van Rompuy arborait un t-shirt avec la mention "BHV scindé ! !! Merci Gordel". Le président du CD&V Wouter Beke et le vice-premier ministre Steven Vanackere sont également partis de Zaventem.

Gordel: plusieurs politiciens flamands ont pris le départ à Zaventem

"J'étais déjà présent au Gordel en 1980. Je n'aurais bien sûr jamais pensé que cela prendrait 32 ans pour que BHV soit scindé", a notamment commenté Eric Van Rompuy. "Je regrette que certains partis flamands se sont montrés critiques par rapport à cette scission. Si la N-VA était restée à la table des négociations, nous serions toujours occupés à l'heure actuelle." L'organisation de ce "dernier" Gordel a cependant été marquée par quelques incidents, dont le refus de la majorité francophone de Rhode-Saint-Genèse d'autoriser le départ et l'arrivée de la manifestation sportive. D'après Ben Weyts (N-VA), cet incident démontre qu'il est encore nécessaire d'organiser une manifestation comme le Gordel. "Il n'y a pas de raison de crier 'Houra' après la scission de BHV." Le président du CD&V Wouteur Beke a, pour sa part, estimé que les actions de plusieurs bourgmestres montrent "que certains n'ont pas bien digéré la scission de BHV". (MUA)

Nos partenaires